BUTCH WALKER : Stay gold

butch-walker-stay-gold

Ma première rencontre tardive avec Butch Walker, l’an dernier, a été une bonne surprise. Il proposait alors une country alternative très classique mais assez bien tournée pour qu’on s’y laisse prendre, avec tout le savoir-faire accumulé depuis des années de pratique de la musique, derrière la guitare, le micro, la console, au sein de ses formations précédentes ou en solo. « Stay gold » fait un peu machine arrière, usant toujours de ces influences big rock et country, mais de façon beaucoup plus diluée dans une country-pop un poil trop grand public pour moi. Oh, c’est sûr, ça marche toujours si on est pas trop regardant. Et puis Butch nous retente la bascule réussie avec la superbe « Bed on fire » sur le disque précédent (« Descending »), sauf que celle-ci manque de magie. Globalement, ce « Stay gold » s’avère fidèle à sa définition, et donc plus étincelant. Mais on a déjà du vous le dire, tout ce qui brille n’est pas d’or, et là, ces dix titres, pourtant assez proches des précédents, ne suffiront pas à me faire succomber une fois de plus.

Paroles de l’album

Site officiel

Butch Walker : Stay gold

Related Posts

  • 10000
    Certains sont plus longs à la détente que d'autres. L'annonce de la séparation d'Aerosmith pour que Steven Tyler se lance dans une carrière solo m'a, comme beaucoup, pris de court, et fait autant sourire que soupirer. Bon, ok, aujourd'hui on vit vieux, les progrès de la science, tout ça, mais…
  • 10000
    Butch Walker, c'est un nom que j'ai souvent croisé. Il faut dire que le quadra a bien roulé sa bosse, passant de style en style, de métier en métier, tout en gravitant toujours autour du rock, que celui-ci soit plus dur, plus punk, plus pop, ou plus americana-folk comme sur…
  • 10000
    On savait Jack White fortement influencé par la musique de ses parents. Influences qu'on avait déjà largement vu transparaître autant sur son album solo précédent que chez les Raconteurs, les Dead Weather ou même au travers de l'album en compagnie de sa dulcinée Karen Elson. Et bien ce "Lazaretto" semble…
  • 10000
    Avec son nom évoquant un chef indien anobli, Lord Huron pouvait-il pratiquer autre chose qu'un genre en lien avec les racines, la terre ? Nous voici donc en présence d'un disque de folk rock teinté d'americana, aux accents pop assez marqués, par un groupe qui signe ici un deuxième album assez…
  • 10000
    Adrian Crowley, songwriter irlandais folk rock à la voix sépulcrale, vous n'en entendrez pas forcément parler ailleurs. Et d'ailleurs, je ne vais pas me la jouer non plus, parce que si madame Pias ne m'avait pas envoyé ce disque, qui est quand même le septième, je serai moi aussi passé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *