BURY TOMORROW : Cannibal

Sixième album pour le quintet de Southampton. Un disque attendu après le succès du précédent, « Black flame », reconnu comme un vrai pas en avant pour le combo. Et un disque qui devait sortir en avril, et retardé, c’est courant ces temps-ci, la faute au covid. D’ailleurs, les plus perspicaces n’auront aucune surprise à l’écoute du premier titre de ce disque, « Choke », puisque celui-ci était le second single annonçant « Cannibal » et sorti en février. « Cannibal », qui lui fait directement suite, était lui le premier single. c’est donc vraiment à partir du troisième titre de l’album que les fans vont vraiment découvrir le nouveau visage de Bury Tomorrow. Bon, en même temps, j’ai envie de vous dire, ils le connaissent déjà s’ils suivent avec assiduité le combo anglais. C’est un fait : le metalcore mélodique du groupe n’a que peu évolué par rapport à « Black flame », son précédent méfait. Pour le pire ou le meilleur ? Ça, ça dépend comment vous vous situez par rapport à leur musique. Objectivement, Bury Tomorrow n’a pas inventé le tire-bouchon. Son metalcore repose sur des bases établies depuis des années par ses aînés ; riffs de bûcherons + chant teinté death + breaks impromptus + refrains en chant clair. Bon, ok, les parties de guitare mélodique sont vraiment bien foutues, y’a du feeling là-dessous, mais bon, ça reste du consommable, du déjà entendu. Par contre, c’est impeccable, on ne peut le nier. Chaque titre répond au précédent de manière idéale, chaque riff fait mouche, tout est à sa place, c’est carré, et en live ça claque. Si vous faites l’expérience de lancer l’écoute et laisser le bouzin tourner sur certaines plateformes d’écoute, vous aurez peine à remarquer la différence d’un album sur l’autre. « Cannibal » possède un son un peu plus clair, mais ça se joue sur les nuances. Pour autant, je ne suis pas déçu : quand je lance un Bury Tomorrow, je sais ce que je vais entendre. Voici la conclusion ; si vous cherchez du metalcore précis, efficace et mélodique, vous êtes arrivé à bon port.

Facebook

Instagram

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    Tiens, revoilà les américains de Currents ! Et...non, attendez… avec le même chanteur ! Bon, sans blague, ça me fait très plaisir de voir que le covid ou l’adversité n’aient pas eu raison de ce combo du Connecticut, qui m’avait pas mal impressionné avec son disque précédent (que vous pourrez…
    Tags: plus, on, c, y, n, ne, groupe, précédent, disque, d
  • 10000
    Tragic Hero Records est une petite structure. Petite mais dont sont issues quelques formations qui y ont grandi avant de s'en extirper et prendre leur envol : A Skylit Drive, Motionless In White, Graves Of Valor, Iwrestledabearonce. Du coup, on peut voir les choses de deux façons. La pessimiste ; ce label…
    Tags: plus, a, c'est, bien, dire, précédent, sais, refrains, breaks, puisque
  • 10000
    Quatrième album pour Code Orange, et le deuxième chez Roadrunner. Par où commencer ? Par dire qu'il existe une palanquée de groupes de metalcore, mais pas un autre comme Code Orange, non ? Ceci dit, passons aux mises en garde. « Underneath » est un sacré bordel. C'est un album sur la dualité, et…
    Tags: c'est, album, bien, plus, vraiment, groupe, on, ne, l'album, suis
  • 10000
    On aura beau objecter que leur line-up a connu pas mal de soubresauts, qu'ils ont quand même beaucoup joué sur la corde sensible du public au bon moment, Stray From The Path a une jolie longévité vu d'ici. Créé en 2001, le combo metalcore punk rapcore sort ici son neuvième…
    Tags: on, a, ne, c'est, temps, l'album, paroles, instagram, facebook, https://open.spotify.com/album
  • 10000
    Je viens à ce disque avec un peu de retard. Northlane, peu connu dans nos contrées, est un combo australien qui a fait ses armes dans un mélange metalcore / neo metal. Ces dernières années, il s'est rapproché du metal industriel, de l'ebm, etc. Et ce « Alien » suit le même…
    Tags: plus, ne, metalcore, disque, bien, metal, c'est, surprise, album, s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *