TERRANOVA : Digital Tenderness

terranova digital

Les allemands de Terranova profitent du revival 80’s pour revenir nous chatouiller les oreilles avec un album franchement electro-pop régressif. Et on pourrait même rajouter  » la queue entre les jambes « , tant ces douze titres restent au ras du sol sans jamais susciter autre chose qu’un plaisir diffus qui s’efface bien vite, plus vite même qu’il n’est venu. Tout ici sent le réchauffé ; des sons usés jusqu’à la corde jusqu’aux mélodies en accès libre chez triphopdupauvre.net, en passant par la voix de Jayney Klimek, chanteuse invitée sur cet album, qui ressemble à un enfant non reconnu entre Beth Gibbons de Portishead et Massive Attack. Alors oui, ça se laisse écouter, mais c’est vraiment trèèèès loin de la qualité habituelle des productions de Terranova, à la limite de la mauvaise parodie. Beurk.

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    Pour moi simple projet électro de plus sur une scène déjà surpeuplée, Client démarre son premier effort par une séance d’autosatisfaction et de nombrilisme. De l’art ou du cochon ? on supposera, n’ayant que fort peu d’informations sur la formation, qu’il s’agit évidemment de second degré. Les deux titres suivants…
  • 10000
    Déjà consacré phénomène électro dans une bonne partie de l’Europe (oui, je suis en retard !), ce premier album du duo américain de Fisherspooner est le disque susceptible de réconcilier jeunes et moins jeunes sur les dancefloors. Jeunes parce que c’est foncièrement hype et (pour une fois serait-on tenté d’ajouter)…
  • 10000
    Lorsque le leader des Sneaker Pimps s'ennuie dans son coin, il décide de s'attaquer à un projet solo, un vrai de vrai, qui ferait la part belle à l'électro-pop et les influences 80's revenues à la mode depuis peu. Bon, très franchement, la frontière avec son groupe d'origine (toujours en…
  • 10000
    Deuxième album pour les suédois de Kamera après les sempiternels départs pour raisons musicales. Le groupe œuvre dans une électro-pop certes gentillette mais pas inintéressante pour autant. On pourrait rapprocher le style de Kamera d'un Zoot Woman ou d'un Mesh moins typé goth, soit une synth-pop légère, dansante et parfois…
  • 10000
    De la collaboration hautement improbable de Tom Barman et Cj Bolland, on attendait beaucoup. On imaginait une musique hybride et fantasque, un délire électro-rock tordu partant dans tous les sens en gardant toujours en vue une musicalité et une efficacité primordiales. Et on se trompait. Ce disque, constituant également la…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *