YORKE, Thom : The Eraser

Thom-Yorke-The-Eraser

Arrivé comme un cheveu sur la soupe, cet album solo du leader de Thom Yorke a surpris pas mal de gens. Enfin, concrètement, sur le fond, peu de choses diffèrent d’un album de Radiohead. Expérimentations electro-pop indé, voix fragile, relative noirceur de l’ensemble, les fans ne seront pas dépaysés. Pas déçus non plus ? Ça, ça reste à voir. Certes, les ressemblances jouent en la faveur de cet « effaceur », mais malgré de très bons titres (« Analyse », «Harrowdown Hill»), on ne peut s’empêcher de trouver l’ensemble un peu trop léger. C’est donc ici que le fan transi se rendra compte qu’un groupe, ce n’est pas seulement un frontman au talent éblouissant, et trois ou quatre tâcherons qui essaient vainement de lui arriver à la cheville, mais bien une équation complexe, une alchimie de personnalités et de sensibilités qui confine au divin, en particularité pour un groupe comme Radiohead. Au final, « The Eraser » pourrait être un album moyen du groupe. Du moins, si cela existait !

Paroles de l’album

Site officiel

Thom Yorke : Harrowdown hill

Related Posts

  • 76
    Duo américain débarqué comme un buffle dans un épisode de Star Trek, Phantogram cultive le mystère ; tout au plus sait-on que Serge Gainsbourg est pour eux une référence. Maigre cueillette, d'autant plus que les traces de l'homme à tête de chou sont ici inexistantes ! Il est plutôt question…
    Tags: de, un

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.