WHOMADEWHO : Brighter

komCD097_Kartontasche_Promo.indd

De Whomadewho, groupe danois qualifié de dance punk, je ne connais que le premier album éponyme, et je dois avouer que celui-ci ne m’avait pas transcendé. Alors c’est sans grande conviction que je place ce troisième album sur la platine. Pourtant, quelque chose se passe ici. Une fois passé au-dessus de la voix (pourtant haut perchée) de Jeppe le chanteur, on découvre des titres au groove froid, un peu mécanique, un peu facile, mais très fonctionnels. Le groupe n’a pas la prétention d’être une tête de file du genre, et c’est heureux : il y a des chances qu’il ne le soit jamais. Ce qui ne l’empêche pas de persévérer dans la voie qu’il s’est choisie, et de pondre des mélodies simples et efficaces. Alors oui, « Brighter » est un disque de circonstance plus que de collection, mais bon, il en faut aussi, de ces albums qui n’ont pas pour vocation de faire suer du cerveau mais plutôt de faire plaisir. Ce plaisir immédiat, sans accoutumance et sans conséquence dont beaucoup raffolent. Pourquoi s’en priver ?

Paroles de l’album

Site officiel

Whomadewho : Inside world

Whomadewho : Running man & the sun

Related Posts

  • 84
    Et un de plus ! Les best of de Cure ne manquent pas ces dernières années. Ah non, là c'est un greatest hits, c'est pas pareil qu'on me dit ! Content de l'apprendre, mais je ne vois pas franchement la différence... Je ne m'étendrais pas sur le choix des titres,…
    Tags: de, un, ne
  • 82
    Duo américain débarqué comme un buffle dans un épisode de Star Trek, Phantogram cultive le mystère ; tout au plus sait-on que Serge Gainsbourg est pour eux une référence. Maigre cueillette, d'autant plus que les traces de l'homme à tête de chou sont ici inexistantes ! Il est plutôt question…
    Tags: de, un
  • 79
    Un nouvel album des australiens après huit ans de silence, c'est forcément un évènement, même si on sait déjà ce qu'on va y trouver ; du hard rock groovy et efficace, des grattes dans tous les coins, le chant si particulier de Brian Johnson. De quoi contenter la horde de…
    Tags: de, un
  • 79
    Il est toujours très difficile de chroniquer le nouvel album d'un groupe lorsque les précédents vous ont copieusement ennuyé. Il faut dire déjà que le groupe de Kevin Hufnagel ne joue pas la facilité : entièrement instrumental, hyper-technique, mélangeant les genres tout en restant metal jusqu'au bout des ongles, affectionnant…
    Tags: de, un
  • 76
    No Good Men, ce sont d'abord trois frangins qui partagent la même passion pour le punk rock mélodique. Un beau jour de 2001, ils décident d'unir leurs forces pour former un groupe dévolu à leur genre musical préféré. Après un léger remaniement de personnel (exit un frangin et bonjour un…
    Tags: un, de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *