WEEZER : White album

weezer_whitealbum

Bon, étant donné les disques souffreteux que Weezer nous a pondu en quelques années, nous sortir aujourd’hui un « White album » est quelque peu prétentieux, voire carrément insultant pour la mémoire d’un certain groupe britannique. Car même si « Everything will be alright in the end » avait effacé quelques griefs, on a pas tout pardonné pour autant. Je ne m’attends donc pas à grand-chose en entamant l’écoute de « California kids ». Et suis d’autant plus surpris de découvrir un titre qui se place vraiment dans une logique rétro, au sens noble du terme quand on connaît les débuts bougrement excitants du groupe. Et quand « Wind in our sail », « Thank god for girls », « (Girl we got a) Good thing », et tous les autres déboulent avec les mêmes intentions et le même résultat, on se demande pourquoi. Pourquoi Rivers Cuomo a-t-il attendu aussi longtemps pour (re)pondre un album de cette qualité ? Même la plus poppy « Jacked up » et la trompeuse « Endless bummer », un cran en-dessous des autres, passent bien. Alors finalement non, donner ce nom n’est pas si malvenu ; Weezer a accouché de son meilleur album depuis bien longtemps (« Pinkerton »?), et on ne peut que l’applaudir. Impressionnant.


Paroles de l’album

Site officiel

Weezer : King of the world

Weezer : California kids

Related Posts

  • 10000
    Weezer est, en quelques années, devenu le groupe le plus irrégulier de la planète rock, capable de pondre des titres imparables autant que d'infâmes bouses commerciales. Aujourd'hui, comme pour nous rassurer après des disques très moyens, il nous affirme qu'à la fin, tout ira bien. Tant mieux. Côté musique, c'est…
  • 10000
    Weezer a décidé de rester dans l'actualité. Même pas remis de leur « Hurley », les voilà qui nous envoient une compilation de chutes de studio, faces b et inédits, toutes époques confondues. Heureusement penseront certains, au moins ça ne se concentre pas sur la dernière période. Tant pis diront les autres,…
  • 10000
    L'opportunité de me coltiner un nouvel album de Weezer si tôt après une bouse infâme comme « Raditude » ne m'enchantait guère, je dois bien le reconnaître, même avec une pochette aussi second degré et référentielle. Heureusement, je constate bien vite que le passage chez Epitaph semble avoir donné de nouveau envie…
  • 10000
    Rivers Cuomo n'est plus le songwriter génial de « My Name Is Jonas » ou « Tired Of Sex », ça, tout le monde en a conscience. Il a même tendance à s'enfermer dans une pop variétoche, à opérer une escalade vers le mauvais goût. « Raditude » n'échappera pas à ce constat alarmant. Si l'introductif…
  • 10000
    Ne nous le cachons pas, si Weezer sort globalement toujours des albums corrects, voir bons, il est tout de même en perte de vitesse depuis quelques années. Aujourd'hui, quand Cuomo nous annonce un album « rouge », après un excellent « bleu » et un plutôt très bon « vert », que doit-on comprendre ? Qu'il…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *