WATAIN : Lawless Darkness

watain lawless

Trois ans après un « Sworn To The dark » qui marquait un virage vers plus d’efficacité et de brutalité, Watain nous revient avec un album tout aussi heavy mais plus varié et moins évident. On peut également y percevoir un côté progressif plus prononcé ; Watain, tout puriste du black soit-il dans sa musique comme dans sa façon de vivre prend la liberté de construire ses morceaux comme des chansons, les rendant certes moins immédiates mais plus profondes et intéressantes. Tout ça nous donne un album de dark black metal moins bourrin et durant plus d’une heure, avec en son sein un morceau-titre instrumental loin d’être anecdotique, et un titre-fleuve de 14 minutes pour fin. Nous voici donc bien loin des rivages de Setherial et Dark Funeral dont Watain avait foulé le territoire ! Restent dix titres d’excellente facture pour un album qui fera date dans le genre. Watain a réussi un tour de force et se hisse au niveau de son modèle Dissection. Ce n’est pas rien…

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 79
    J'étais de ceux que « In Rainbows » a déçu. Trop propret, trop facile, comme si une certaine convenance musicale de la part du groupe devait contrebalancer l'audace commerciale, le doigt d'honneur tendu nonchalamment aux majors et à leur modèle économique en fin de vie. Ok, c'est bien beau les idées, mais…
    Tags: de, plus, un
  • 73
    Du film de Zack Snyder, délire geek pseudo métaphysique, ce qu'on retiendra surtout, outre un goût réaffirmé pour le grand spectacle et les effets visuels tape-à-l'oeil, c'est la bande originale. Elle aussi haute en couleurs, elle se caractérise par des reprises ou remixes très cinématographiques (forcément) de tubes rock de…
    Tags: de, un, plus
  • 70
    Cortez, trio suisse, n’est pas là pour vous offrir des fleurs. Non, eux, leur genre c’est plutôt l’attaque frontale, armés jusqu’aux dents et sans laisser de répit. Les 10 titres ici présents tapent là où ça fait mal, et ne ralentissent le temps que pour repartir de plus belle. Cortez…
    Tags: de, plus, un
  • 70
    Deuxième album pour ces suisses au nom difficile, évoquant certainement la ville du siège de la Nasa ukrainienne. Car d'espace, il en est question ici. Quatre titres pour plus d'une heure de musique, c'est vous l'aurez compris un voyage au coeur du post-rock qui nous est proposé ici. Mais pas…
    Tags: de, plus, un
  • 70
    J'avoue que, côté post rock, les pointures de chez Mogwai m'ont toujours laissé un peu tiède. Ce n'est pas faute d'avoir essayé, mais j'ai toujours eu le sentiment qu'il manquait un peu d'âme à leur musique, ou justement qu'elle se contentait de n'être que de la musique, alors que d'autres,…
    Tags: de, un, plus, album

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *