WALLS OF JERICHO : Redemption

walls of jericho redemption

Ben alors ça si je m’attendais ! Pensez donc : un groupe de hardcore metal sauvage emmené par une demoiselle qui beugle peut-être même plus qu’un garçon qui décide de sortir un mini-album acoustique ! Et ça donne quoi ? Euh, des chansons, des vraies, assez mélancoliques, un peu téléphonées parfois mais pas plus que certains titres de « groupes à chanteuse » (je ne citerai personne, c’est valable pour tout le monde !). Et de découvrir qu’outre hurler dans son micro et bouger dans tout les sens, Candace a un joli brin de voix. Corey Taylor (Slipknot), outre le fait de produire l’album, prête sa voix pour des chœurs plutôt agréables, à l’image de cette récréation pour le groupe qu’on attendait vraiment pas dans ce genre musical. Les trois titres inédits et la reprise des Animals (on connaissait déjà « No Saving Me ») passent sans mal dans le conduit auditif. Trop facilement diront les mauvaises langues. Mais il faut reconnaître que cette surprise est assez bien emballée, et possède des qualités certaines, bien qu’elle n’intéressera probablement pas les fans de hardcore pur et dur.

Paroles de l’album

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *