VIVE LA FETE : Nuit blanche

vive la fete nuit

Dans la famille « mais qu’est-il allé faire dans cette galère ? », je demande Danny Mommens. On savait les membres de Deus un peu dérangés (il fallait l’être un peu pour être aussi génial), mais on ne leur connaissait pas ce penchant pour le mauvais goût musical. Après un Magnus assez moyen, voici un Vive La Fête franchement anecdotique. Bon, à la limite, on pourrait sauver de la noyade certaines mélodies, mais une fois que la donzelle Els Pynoo a commencé son tour de chant, c’est le début de la fin. Surtout lorsque, au bout du deuxième ou troisième titre, on comprend qu’il ne s’agit pas d’humour au troisième degré. Non, c’est qu’elle a l’air tout à fait sérieuse et sincère, la bougresse ! Voici donc ; des textes insipides au possible sur des sujets inintéressants, le tout dans un français approximatif et avec un accent très…hum…exotique. Ah, des mannequins ont défilé sur cette électro pop 80’s kitchasse ? Karl comment vous dites ? Ah, ben on comprend mieux là…Jamais l’expression « bêtement dansant » n’avait été aussi bien portée.

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *