VENUS : The Red Room

venus red room

Les belges de Venus, après un somptueux « Vertigone », ont décidé de changer de voie, de se recentrer sur les guitares et de laisser un peu de côté la pop symphonique qui a fait son succès. Enfin, c’est ce qui se dit. Et il est vrai que le rock prend ici une part plus importante. Un rock bluesy certes, mais qui garde de nombreux éléments du passé. Si bien que dès « Love And Loss », 3e titre, on revient en terrain connu. Moins grandiloquent que son prédécesseur mais non moins bon, « The Red Room » est un pur album de transition, bon mais qui demandera un temps d’adaptation, différent mais dans la continuité, avec ce qu’il faut de moments exceptionnels pour que les fans lui gardent une place toute particulière dans leur coeur. 

Site officiel

Related Posts

  • 76
    Ah, Kruger, combien d'obstacles avons-nous dû éviter pour nous retrouver ensemble aujourd'hui ? Combien de fois les sirènes du destin ont-elles essayé de nous détourner l'un de l'autre, mon Roméo suisse ? De quelle façon des muses diaboliques et de jeunes gredins ont-ils dérobé à mes douces esgourdes les douces…
    Tags: de, se, un

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.