TRAPPER SCHOEPP & THE SHADES : Run, Engine, Run

trapper schoepp run engine

Trapper Schoepp & The Shades, c’est quatre jeunes gars du Wisconsin qui ont l’air simples, sympas et propres sur eux. Des gentils garçons, quoi. Et ça joue quoi comme musique les gentils garçons ? Ici, un rock n’ roll mâtiné de folk rock et d’americana. On aurait tôt fait de qualifier la musique du quatuor de « musique de ploucs ». Ce serait vraiment passer à côté d’un album certes pas exceptionnel ni très frais, mais quand même sacrément bien foutu. Le groupe va croiser la route de Soul Asylum pour quelques dates, et la comparaison se fera forcément. Moins indé, plus countrysant, Trapper Schoepp and The Shades pourrait aussi bien côtoyer Dinosaur Jr que les Thrills ou Woven Hand. « Run, Engine, Run », troisième galette du groupe (déjà sortie outre-atlantique en 2011), démontre un savoir-faire certain dans la composition de titres sonnant « old school » tout en restant jeune dans l’exécution. Pas mal quand on constate la moyenne d’âge très peu élevée du combo ! Du rock, du foin, bah ça va pas si mal ensemble, laissez-vous tenter ! 

Site officiel

Trapper Schoepp & The Shades : Tracks

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.