Tina GUO : Game on !

Amis geek, bonsoir. Ce que nous avons là, c’est l’archétype de l’album qui vous, qui nous – si j’ose m’inclure dans cette belle famille recomposée – vise directement. Voyez donc : une magnifique femme asiatique, qui joue d’un instrument à la fois classe (le violoncelle) et moderne (il est électrifié), prend des poses sexy-vas-y-fais-péter-les photos-hd à tout bout de champ, en a aussi dans le ciboulot, a une carrière bien sympa (collaborations avec les Foo Fighters, Hans Zimmer, Johnny Marr, v’là le CV) et surtout, propose sur ce disque PLEIN DE REPRISES DE MUSIQUE DE JEUX VIDEO. « Oh mon dieu, mais c’est fantastiiiique ! » me direz-vous. Eh bien, en fait, si vous aimez ça, je veux dire les originaux, déjà, alors vous allez adorer. Les reprises s’aventurent dans des sphères très rock, ou plus atmosphériques, en tout cas changent la donne, et c’est assez frais. Par contre, pour moi qui apprécie ces titres pour ce qu’ils sont, c’est à dire des titres ayant pour fonction d’accompagner, de rehausser, d’évoquer, ce type d’exercice, quel que soit le talent de ceux qui le proposent, reste juste amusant. Oui, c’est bien foutu, oui Tina a une dextérité de foufou et un certain feeling, mais ce disque reste un (très) bon passe-temps, comme avait pu l’être « Cello metal » en 2015, son disque de reprises des plus grands thèmes hollywoodiens, etc. Vous voici fixés ; « Game on ! » est un chouette gadget. Inutile, donc indispensable ?

Site officiel

Tina Guo : Skyrim

Tina Guo : Zelda medley

Related Posts

  • 10000
    De tous temps, nombreuses ont été les formations à s'arracher la filiation de l'oeuvre de Tolkien et vouloir en être traduction musicale parfaite. Les russes de Caprice ont ceci pour eux qu'ils sont arrivés à se faire signer au moment où on avait une certaine soif d'en découdre avec l'oeuvre…
  • 10000
    Bien rares sont les sorties de disques de musique médiévale aujourd'hui. Alors quand il y a une sortie française (et non allemande ou issue du milieu metal comme d'habitude), fusse-t-elle le produit d'une télé-réalité, il faut au moins avoir la curiosité d'y jeter une oreille. Bon, en même temps, renseignement…
  • 10000
    L'increvable Hans Zimmer, décidément beaucoup courtisé ces derniers temps, nous livre l'une de ses partitions les plus originales avec la musique de ce « Sherlock Holmes » nouveau. Influences tziganes, ambiance corsaire à la « Pirates des caraïbes » et automatismes du monsieur s'y entrechoquent pour faire naître une ambiance à la fois mystérieuse…
  • 10000
    "La dame en noir" est un film d'épouvante à l'ancienne, plongeant le spectateur dans une histoire classique de vengeance d'outre-tombe dans un univers gothique. Un village isolé et hostile, une demeure autrefois somptueuse mais ayant subi les affres du temps, devenant effrayante et inhospitalière, des personnages mystérieux, des secrets enfouis...…
  • 10000
    A l'image de sa musique, Vindsval, l'homme derrière Blut Aus Nord, joue avec le silence pour mieux laisser éclater son talent la seconde suivante. Discrètement, sans tapage médiatique, presque clandestinement, c'est ainsi qu'est sorti ce "Odinist", 6e album de notre homme. Explorant depuis quelques années la voie du black metal…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *