TIMESHARES : Already dead

TimesharesAlreadyDead

10 titres, 31mn. Trop long pour du grind, trop court pour du sludge ou du noise, ça doit donc être du rock alternatif ou du punk. Bingo. Timeshares est un combo ricain, et « Already dead » son deuxième album. Le premier était apparemment plus virulent ; celui-ci ne crache pas sur le rythme et la hargne mais se la joue plus punk rock au sens classique du terme, et même pop punk. Mais pas le pop punk potache et adolescent que le terme évoque, plutôt un genre vraiment hybride alliant songwriting et attitude. Là-dessus, versez-moi un peu de racines country-folk, un peu de gros rock qui tâche et on y est. « Already dead » a beau être court, on a jamais l’impression que les titres y sont expédiés, joués pied au plancher ; chaque chanson, chaque mélodie a le temps de se poser, la liberté de prendre sa place. Ce n’est pas ce qui fera de ce disque un incontournable, mais ça suffit à en faire un très bon album du genre, et un bon exemple de punk adulte. J’avoue que ce n’est pas du tout ce que j’étais venu y chercher, mais je suis bien content de l’avoir trouvé !

Site officiel

Timeshares : The bad parts

Related Posts

  • 10000
    De l’Espagne, vous ne connaissez que la paella et un trio gay friendly ? Bcore, label de Barcelone, est là pour parfaire votre éducation. Car voici qu’il nous balance une petite bombe rock avec un grand R, troisième œuvre de ce groupe dont le nom ne circulait jusqu’alors dans nos…
  • 10000
    J'ai un côté très radin ; quand j'achète une galette, j'aime en avoir pour mon argent. Et ce autant qualitativement que quantitativement. Alors quand ce groupe de los Angeles me propose 12 titres en moins de 10 minutes, je reste très dubitatif. "Tension" démarre, et on remarque bien vite qu'il…
  • 10000
    Formé en 2013, Pup présente déjà aujourd'hui son premier album. Le quatuor canadien est à la croisée des chemins du punk rock, de la powerpop et de l'emo burné. On pense pas mal au premier album de Weezer en plus punk ; ça pourrait être pire. Ce n'est pas un…
  • 10000
    Mené par un Mike Ness infatigable depuis 1979, Social Distortion verse depuis quelques années moins dans le punk rock pur que dans un rock musclé intégrant influences punk, country et pop. Oh, rien de bien original, du big rock US, mais suffisamment bien exécuté pour plaire au plus grand nombre.…
  • 10000
    Ahhh ! Enfin Fat Wreck daigne me faire l'honneur de m'envoyer l'une de ses productions ! Une seulement, je suis sur la sellette ! Et c'est là que le cas de conscience se pose. Si c'est mauvais, que fais-je ? Ah, oublions ça, il sera toujours temps d'y penser quand…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *