TIAMAT : A Deeper kind of slumber

Tiamat_ADeeperKindofSlumber

Johan Edlund, après le succès de son précédent effort « Wildhoney », avait décidé de fêter celui-ci à sa façon ; en se défonçant tellement qu’il ne savait plus où étaient ses pieds. C’est donc les yeux dans le vague et l’esprit passablement embrumé qu’il compose « A deeper kind of slumber », qui forcément s’avère encore plus planant et expérimental que son aîné. De « Cold seed » à la chanson-titre finale, c’est donc un festival de voix éthérées (exit ou presque les vocaux à connotation death), nappes de claviers spatiales, influences ethniques, sons extraterrestres et textes opaques auxquels nous sommes confrontés. Et pourtant, le bougre parvient à garder une cohérence relative tout au long de l’album, se permettant même de pondre des titres immédiats. Assurément, ce disque très mystique et ésotérique est le moins accessible et le plus progressif de la discographie des suédois, mais il est loin d’être le moins passionnant. Personnellement, c’est la suite des aventures beaucoup plus contenue et convenue du groupe qui m’a moins intéressé…

Site officiel

Paroles de l’album

Tiamat : Cold seed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *