THREE MILE PILOT : The Inevitable Past Is The Future Forgotten

TRR166_ThreeMilePilot_HI-RES

Three Mile Pilot ou l’histoire d’un groupe dont les side-projects (Pinback, The Black Heart Procession) sont devenus plus populaires que la matrice. Treize ans après, l’original revient sur le devant de la scène avec un quatrième album (en 20 ans) aux couleurs très imprégnées des plus récentes évolutions de ses membres. Bon, pour tout dire, il est clair que Pinback n’est pas très loin, ce qui ravira les fans de ce groupe. Un Pinback revu et corrigé, certes, mais dont les mélodies bricolées restent bien ancrées dans les compositions des américains. Three Mile Pilot se fait donc encore plus accrocheur, moins torturé, plus direct en somme. La mélancolie est bien présente, mais pas au travers de la noirceur déployée au sein de Black Heart Procession, sauf sur un « One Falls Away » très proche de la période « II » et « III ». Musique marquée du sceau de Zach Smith, habillée du timbre de Pall Jenkins, le meilleur des deux mondes ? Étant fan des deux formations, je ne serai pas aussi catégorique, mais je peux à coup sûr affirmer que ce quatrième album est très bon, et je ne peux que le recommander aux amateurs de rock indé mélancolique et accrocheur à la fois. Une petite douceur en plus devant laquelle il serait idiot de fermer les yeux !

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 73
    J'étais de ceux que « In Rainbows » a déçu. Trop propret, trop facile, comme si une certaine convenance musicale de la part du groupe devait contrebalancer l'audace commerciale, le doigt d'honneur tendu nonchalamment aux majors et à leur modèle économique en fin de vie. Ok, c'est bien beau les idées, mais…
    Tags: de, plus, un

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *