THE THING WITH FIVE EYES : Noirabesque

Il y a quelques années, je faisais connaissance avec le dark jazz. D’abord avec Bohren & Der Club Of Gore bien sûr, puis avec d’autres joyeusetés, dont Dale Cooper Quartet et…The Kilimandjaro Darkjazz Ensemble. Jason Kohnen, l’un des fondateurs du groupe, a récemment décidé de créer une nouvelle forme musicale. Prenant racine dans les cendres du combo précité, il lui adjoint une forme de trip hop worldisant assez sombre (je ne peux m’empêcher de penser à Orange Blossom) et gomme les aspects plus typiquement jazz pour en accentuer les côtés dark ambiant et musique de film. « Noirebesque », donc, montre des intentions assez connexes à toutes les formations précitées, mais s’y emploie différemment. Et pour tout dire, c’est plutôt une bonne chose. Oh, bien sûr, on retrouvera tout de même ici des ambiances et sonorités ressemblantes, mais dans l’ensemble ces neufs variations permettent à quiconque, qu’il soit ou pas déjà passé par les couloirs brumeux du dark jazz, de trouver ici un intérêt renouvelé pour une musique mêlant ambiance de catacombe, mélodies crépusculaires et beauté pure. Voici donc une « Noirabesque » élégante et troublante qui rhabille un genre qu’il était déjà urgent de découvrir !

Site officiel

The Thing With Five Eyes : Salem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *