THE O’REILLYS AND THE PADDYHATS : Dogs on the leash

Voici deux albums (donc, trois avec celui-ci) que je suis les aventures de ces allemands qui proposent une mixture folk punk très irlandaise. Bon, et ce disque est aussi l’occasion de vérifier si l’une de mes craintes se réalise. Car si j’avais apprécié le disque précédent, j’y avais décelé également un glissement vers une musique plus accessible à tous, plus festive et moins punk. Et c’est un glissement qui ne m’enchantait pas vraiment, car j’imaginais une perte de caractère de l’ensemble. Et aïe, ce disque me donne raison. Dès l’entre en matière avec le single portant le même nom que l’album, et encore plus sur le deuxième single « Here it goes again » qui lui fait suite, on le constate : plus de groove, plus de légèreté, plus de folk, et disparition des gros riffs. Alors oui, c’est assez bien foutu, oui encore, une voix ou des choeurs un peu plus « velus » font surface ici ou là, mais il faut bien le dire, le groupe a perdu de sa magie au profit de plus de lisibilité / visibilité. Reste que certains titres sont très agréables (un « James Brian » ou « Ferrymen », par exemple, ont toute ma sympathie). Mais voilà, si le groupe sait toujours aussi bien marier les instruments classiques du genre et les singalongs, si l’énergie est encore là, il me manque un peu de testostérone au sein de ce quatrième album. Bon, je ne vais pas être chien, à la longue, on s’y fait, mais quand même, je suis un peu fâché.

Instagram

Facebook

Related Posts

  • 10000
    Troisième album pour ces allemands, qui m’avaient impressionnés par leur talent à se faire passer pour des américano-irlandais en 2017. Alors autant vous dire que l’annonce de la sortie de cet album a été pour moi la promesse d’une foule de titres celtic punk savoureux. Et vous savez quoi ? 43…
    Tags: the, l, plus, punk, and, paddyhats, album, suis, oui, on
  • 10000
    En musique, il n'existe pas d’appellation d'origine contrôlée. On peut trouver de la salsa en Suède, du black metal en Turquie, de l'electro en Inde, et même du folk punk en Allemagne. Bon, ok, en fait on trouve de tout en Allemagne. Voici donc le deuxième album d'un groupe de…
    Tags: the, on, plus, y, album, punk, paddyhats, and, folk, rock
  • 10000
    Quelque part entre les Dropkick Murphys et Social Distortion, les Rumjacks, quintette folk punk de Sidney, sort ici un troisième album présentant toutes les qualités pour se hisser tout en haut de la chaîne alimentaire du genre. Parce qu'ils ont tout, les bougres : du groove, de l'énergie, une hargne punk,…
    Tags: on, the, punk, ne, single, groupe, disque, album, folk, bien
  • 10000
    Devenir parent, ça change la vie. On s'en rend compte immédiatement par les choses les plus évidentes ; les nuits, les couches, les interactions qui petit à petit se multiplient, et l'attachement animal entre nous et notre progéniture. Mais insidieusement, pas mal d'autres bouleversent notre vie à l'insu de notre plein…
    Tags: punk, rock, folk
  • 10000
    Punk rock, cornemuse et voix virile, on le connaît déjà bien ce mélange. Mais d’année en année, il y a toujours des petits malins pour se dire qu’on en a jamais assez. Cette fois-ci, c’est le groupe chicagoan Flatfoot 56 qui a décidé de nous en donner une nouvelle leçon.…
    Tags: on, ne, c, plus, l, bien, folk, album, oui, disque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *