THE GASLAMP KILLER : Instrumentalepathy

gaslampkiller_instrumentalepathy

Deuxième album pour cet artiste signé chez Brainfeeder (label de Flying Lotus) et qui porte bien haut les couleurs de l’originalité et du métissage sonore. Soyez prévenus : ici vous entrez en territoire inconnu, vous arpenterez des terres vierges de toute normalité sonore. Oh, vous saurez ici et là y déceler du jazz sous des formes diverses, du funk mutant, du hip hop complètement libéré de tout carcan, voir même une forme de rock expérimental. Mais la plupart du temps, vous n’y reconnaîtrez rien, et c’est bien ce qui vous fera poursuivre le voyage. Et vous vous rendrez compte que The Gaslamp Killer ne s’arrête pas en si bon chemin, brouillant encore un peu les pistes grâce à quelques influences world bien digérées et une poignée de featurings pas extraordinaire (Gonjasufi, par exemple, a été produit par The Gaslam Killer…) mais rafraîchissants. Voici donc un disque à proprement parler remarquable. Pas très facile d’écoute même s’il y est toujours possible de se rattraper à une mélodie intelligible, « Instrumentalepathy » est une œuvre riche et complexe à la fois, l’une de celles qui prendra du temps à découvrir, redécouvrir et analyser. Une curiosité, une effronterie musicale qui en appelle, on l’espère, bien d’autres !

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Je suis passé à des lieues du premier album de Melt Yourself Down en 2013, mais j'avais quand même entendu ça et là du bien du combo. Assez en tout cas pour m'intéresser de plus près ce soir au deuxième méfait du groupe afro-jazz punk. Et j'en suis à présent…
  • 10000
    Un saxophoniste jazz qui se la joue solo et progressiste, ça me rappelle quelqu'un, moi... La France aurait-elle trouvé son John Zorn ? Bien entouré, monsieur Paboeuf n'a peur de rien ; jazz, electro, rock, funk, world music, le tout avec une maîtrise et un sens de la mélodie qui…
  • 10000
    Certains des lecteurs d'Adopte Un Disque sont un peu comme moi ; ils aiment les trucs barrés, les gros chelous du fond de la classe qui ont du acheter de la came aux petits gris pour faire la musique qu'ils font. Ah, c'est toi ? Tu te sens concerné ? Eh bien, aujourd'hui…
  • 10000
    C'est de plus en plus rare que je m'aventure en territoire rap us. Un peu par flemme de chercher, et pas mal par difficulté à trouver un univers original qui me tire de la torpeur où une horde de formations uniformisées m'ont plongé. Je ne vais pas vous dire que…
  • 10000
    L'occasion de découvrir une nouvelle formation de dark jazz ne se présente pas tous les jours. Pour tout dire, à part Bohren & der Club Of Gore et The Kilimandjaro Darkjazz Ensemble, je ne connais aucun autre prétendant au trône d'hériter d'Angelo Badalamenti. Pour ceux qui ne seraient pas au…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *