THE EMPLOYMENT : Anxiety

AnxietyAlbum_ReSize(800x800)_072916 (1)

En prenant à son compte des sonorités metal et rock alternatif, en adoptant un chant entre modernité pop et habitudes grunge – emo, The Employment met apparemment toutes les chances de son côté pour être découvert et apprécié. Encore faut-il proposer des titres valables. Heureusement, les californiens proposent du très classique mais très efficace. En six titres, ils réussissent à s’imposer comme des seconds couteaux de choix. Un peu plus de boulot sur la redéfinition d’une personnalité propre (il ne s’agit que d’un premier ep), et il se pourrait qu’il s’impose sur une scène surpeuplée mais toujours en demande de formations sachant faire parler la poudre sans trop sacrifier à la mélodie facile et la production aseptisée. A suivre.

Site officiel

The Employment : Bring us back

Related Posts

  • 10000
    Live n'est pas le groupe le plus passionnant au monde, même s'il a fait partie des formations cataloguées post-grunge les plus sympathiques. Du grunge, il n'en est plus question sur ce troisième album. En a-t-il jamais été question d'ailleurs ? Live aime le rock, au sens large. Et le prouve avec…
  • 10000
    Vous ne connaissez pas Jeff Angell ? Pas grave. Moi non plus. Pourtant, le monsieur traîne avec des gens tout à fait recommandables : le précédent groupe de Jeff était également composé de Duff Mc Kagan, Barett Martin et Mike McCready. Je vous avoue d'ailleurs que je vais certainement y jeter une…
  • 10000
    Soil est un groupe américain dont je ne sais absolument rien, mais qui semble bien décidé à porter haut les couleurs du neo grunge. Bref, les influences Alice In Chains, Puddle Of Mud et Godsmack sont bien là, assimilées et digérées. Soil y ajoute un côté un peu plus rentre-dedans…
  • 10000
    Punk, grunge, power-pop, rock noisy ; telles sont les références assumées par le quintette américain Cage The Elephant. Rien de bien original pour des trentenaires outre-atlantique. Voilà donc des jeunes gens qui collent parfaitement à leur époque. N'ayant pas eu l'occasion de découvrir leur premier essai, je ne me hasarderai…
  • 10000
    Ouh là, mais mine de rien, ça fait quand même 10 ans que je n'ai pas écouté Idlewild ! A l'époque, c'était avec « Warnings / promises », qui m'avait un peu laissé froid, suite à quoi j'avais tôt fait d'oublier le groupe qui m'avait pourtant bien plu à l'époque de « Hope is…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *