THE DEATH WHEELERS : Divine filth

En 2018, ce groupe québecois arrivait tous chromes dehors avec sous le bras un premier album bien velu de stoner hard rock bluesy. A priori, on va embrayer sur la même chose pour ce deuxième opus, que le groupe a souhaité aussi naturel que possible. Si elle se présente comme une bande originale, cette suite est en fait plus évocatrice que descriptive ; le film n’existe pas, c’est à chacun de le faire naître dans son esprit. Enregistré live, « Divine filth » fait encore la part belle à un style 100% instrumental à la limite entre rock burné et metal de papa (Black Sabbath / Motorhead), tout en allant emprunter au surf rock, au stoner et en prime y ajoute une bonne lichée de groove. Les 11 titres sont assez ramassés et directs ; c’est ce qu’il faut pour ce genre musical, et le contrat est respecté. Bien sûr, ce sont les riffs qui font office de locomotive ; puissants, gras et débridés, ils prennent presque tout l’espace et servent de fil rouge, ou plutôt ligne de rive. Ce qui n’empêche pas nos bikers de l’enfer de louvoyer sur des kilomètres de piste entre la première et la deux mille cinq-cent vingtième seconde. Ce deuxième opus, d’ailleurs, va droit au but, plus que son grand-frère ; on est sur du uptempo quasiment en permanence, et c’est vraiment pas déplaisant. Avec ce positionnement, « Divine filth » se présente vraiment comme un disque à écouter sur la route, ou du moins dans l’action. Après, bon, vous interprétez ça comme vous voulez. En tout cas, ça marche vraiment bien, et on ne peut que féliciter le groupe pour cette jolie performance.

Facebook

Instagram

Related Posts

  • 10000
    Vrai premier album des québécois, « I tread on your grve » est comme ses grands frères entièrement instrumental. Ce qui n’exclut pas une forme de narration. Car le groupe nous apprend que « I tread on your grave » conte l’histoire de motards dessoudés et revenus à la vie bien décidés à se…
    Tags: on, bien, wheelers, death, the, disque, rock, a, groupe, hard
  • 10000
    Encore un groupe de barbus qui pratique une musique entre stoner et post hardcore ? Oui. Encore un premier album, un nouveau groupe ? Oui. Non, mais, encore un qui vaut la peine d'être découvert ? Oui. Et pourtant, « High mountain pass », premier titre de ce premier album, pourrait laisser penser le contraire.…
    Tags: stoner, rock, album, premier, the, groupe, a, instrumental, groove, bonne
  • 10000
    Pas écouté le premier album des français Abrahma. Reçu celui-ci en envoi promo. Lancé « Lost. Forever ». Me suis dit « Waw, quel putain de riff ! ». Le chant arrive, le riff se délie. Je pense : « En fait, c’est plus chelou que prévu ! ». Abrahma joue en effet les équilibristes. Et ça peut autant…
    Tags: on, plus, y, ne, disque, rock, the, assez, va, entre
  • 10000
    Vous aimez les photos ? Moi pas trop. Enfin, plus exactement, j'aime les photos de paysages, les trucs abstraits, plus ou moins artistiques, mais pas avec des gens dessus. L'humanité, je trouve ça vachement surfait, vous voyez ? Un gars qui photographie un gars, putain, c'est quoi, de l'anthropophagie artistique ? Enfin, bref,…
    Tags: bien, c'est, se, genre, rock, plus, the, entre, on, faire
  • 10000
    Le rock coule dans les veines des quatre de Poncharello. Crade, graisseux, groovy, massif, il suinte presque à travers la prison de plastique qui retient les six titres de ce deuxième ep. Encore plus réussie que son aînée, cette galette voit le groupe conjuguer rock garage, punk, stoner et hard…
    Tags: rock, bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *