THE AMAZING : Ambulance

THE-AMAZING_Ambulance_1500x1500_72dpi

Quand on est des jeunes suédois et qu’on monte un groupe de rock, au sein donc d’un genre assez surpeuplé et peu enclin à accepter une faute géographique aussi énorme, on a pas vraiment le choix ; on adopte un nom qui claque, un nom qui met tout de suite les choses au clair, quitte à se faire passer pour des péteux. The Amazing, donc, signe ici son quatrième album, et a réussi en quelques années (le premier album est paru en 2009) à se forger un style à mi-chemin entre pop indé et rock psyché, ce qui le place à la fois bien dans la case « rock scandinave planant » (on peut penser à Logh, Sigur Ros et consorts) et dans celle des formations suffisamment originales pour se faire un nom, mais pas assez pour être rejetées. Voici donc le menu : une pop très classique traversée de sillons mélancoliques et de passages psyché-prog, surmontée d’un chant ni trop affecté ni complètement indifférent. Ce qui donne assez occasionnellement des titres réussis (« Ambulance », « Divide », « Perfect day for shrimp »), mais parfois aussi des essais souffreteux et ternes (« Blair Dagger », « Floating »). Le précédent disques des cinq musiciens avait été qualifié de révélation ; je ne pense hélas pas que celui-ci concoure au même titre, mais il reste une œuvre très valable qui mérite une écoute attentive.

Site officiel

The Amazing : Ambulance

Related Posts

  • 10000
    Il serait un peu déplacé de qualifier Heron Oblivion de « supergroupe ». Pourtant, ses membres ont traîné au sein de pas mal de formation rock, assez indé en général mais pas moins dotées d'intérêt, parmi lesquelles je citerai Comets On Fire, ma préférée. Bref. Tout ce petit monde s'est réuni en…
  • 10000
    Mrs Magician n'a en fait pas grand-chose d'une demoiselle. En revanche, son côté magique frappe dès le premier titre de ce deuxième album. « Phantoms », son riff imparable, son ambiance très The Coral, sa durée parfaite (3mn20, ni trop, ni trop peu) sont une introduction parfaite à l'univers garage pop psyché…
  • 10000
    Sextet pop indé suédois, Logh produit avec « North » son 4e album. Douce et mélancolique, se parant à l'occasion de nappes post rock, la musique du groupe m'avait déjà séduit dans le passé. Pour tout dire, elle ne m'avait jamais déçu. A priori, l'écoute des 10 titres de cette nouvelle offrande…
  • 10000
    Le premier album de Comet Control, que je vous ai fait découvrir dans ces pages en 2014, était un sommet de rock psychédélique à tendance stoner soft. La perspective de m'enquiller un deuxième disque du même acabit avait donc tout pour me faire trépigner d'impatience. Et je ne résisterai pas…
  • 10000
    Dans la bio d'Aero Flynn, projet très personnel d'un dénommé Josh Scott, ça parle beaucoup de Bon Iver. Poussé par Justin Vernon, l'âme de Bon Iver, épaul par ses musiciens, réédité par son label... ça fait beaucoup. Et je n'ai jamais accroché plus que ça au phénomène Bon Iver. Du…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *