THE ACID : Liminal

theacid_Liminal

Les productions trip-hop ne courent pas les rues. Alors celles venues d’Australie, n’en parlons pas ! Et bien si, justement, parlons-en de ce « Liminal » tout en douceur et en retenue. Étrange union d’une pop indé caressante et mélancolique, de mélodies electro-pop dansantes et d’expérimentations électro, ce disque est un cocktail estival rafraîchissant et enivrant auquel il est vraiment difficile de résister. Un chanteur et deux producteurs sont à l’origine de ce projet qui présente ici un premier album très réussi à réserver aux amateurs d’electro pop intimiste et novatrice. Sorte de croisement des univers de Home Video, Sebastien Schuller et Maximilian Hecher, The Acid présente des qualités incroyables, des sonorités uniques, et une témérité mélodique certaine qui lui assure un impact décisif dans le cortex des pauvres mortels qui s’y aventurent. « Liminal », pour plein de raisons différentes, sonne irréel, fantasmagorique, un rêve éveillé, voyage entre deux mondes dont on ne sait vraiment lequel est réel et lequel ne l’est pas. Mais en tout cas, il s’agit d’un sacré bon disque, d’un joli cadeau.

Site officiel

The Acid : Basic instinct

The Acid : Animal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *