THANTIFAXATH : Sacred white noise

thantifaxath_sacredwhitenoise

Derrière un nom à coucher dehors, des dégaines de moines maléfiques et une pochette qui évoque plus la solitude ou l’enfance maltraitée se cache l’un des plus flippants et donc excitants exercices de black metal de ces derniers mois. Car oui, c’est vrai, j’aime le black sombre et orchestral, à l’efficacité, l’ampleur et l’efficacité redoutables, mais un disque comme ce « Sacred white noise », je dois bien le reconnaître, représente bien mieux l’essence du genre : noir, maladif, dérangeant, effrayant. Le trio du grand nord a tout compris : s’il ne fait que réutiliser des gimmicks déjà éprouvés (violon lancinant, parties atmosphériques, dissonances, hurlements, riffs crus répétitifs), il les réagence d’une façon unique, leur insufflant une ame d’une noirceur inégalée. L’univers que dépeint ce premier album des canadiens donnerait des frissons aux démons eux-mêmes, et dire qu’il s’agit d’une expérience renversante est encore bien en-dessous de la réalité. Avec seulement 6 titres unis aux cimes mais différents dans la forme, le groupe bâtit un temple dédié au mal élémentaire dont la flamme vous réchauffera le corps jusqu’à vous brûler vif ! Plus qu’une réussite, pondre un tel album en contournant les lois du genre pour mieux le renouveler tient de l’exploit !

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Blut Aus Nord retrouve ici l’essence du black metal, et l’enrichit de son propre univers, pour faire de « The Work… » une œuvre qui sera peut-être considérée comme visionnaire dans le futur. Un gros travail de recherche et de composition a été fourni ; l’album repose sur l’usage de…
  • 10000
    Le one-man band Blut Aus Nord a déjà derrière lui une carrière bien remplie. Mais ce 5eme album est là pour prouver que le chemin parcouru n'est qu'une anecdote insignifiante face à la voie royale – impériale pourrait-on dire, en restant dans les arcanes du genre – qui s'ouvre à…
  • 10000
    Ah, ouais. Le black metal a grandi, quand même, depuis que j'en écoute... Oh, oui, je l'avais déjà remarqué, mais là, là, c'est plus qu'un constat, c'est une réalité d'une blancheur aveuglante. Glaciation est ce qu'on peut appeler un all-star band, pour peu qu'on puisse utiliser ce terme pour une…
  • 10000
    J'ai toujours trouvé que le split était un format un peu bâtard. Trop court pour se faire une vraie idée de chaque artiste, trop long parfois quand l'un des participants n'est pas à la hauteur, et le cul entre deux chaises, ni compilation ni ep, mais un peu des deux…
  • 10000
    A l'image de sa musique, Vindsval, l'homme derrière Blut Aus Nord, joue avec le silence pour mieux laisser éclater son talent la seconde suivante. Discrètement, sans tapage médiatique, presque clandestinement, c'est ainsi qu'est sorti ce "Odinist", 6e album de notre homme. Explorant depuis quelques années la voie du black metal…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *