SUMMONING : Oath Bound

Summoning_~_Oath_Bound_~_front

Les héros seraient-ils fatigués ? Summoning fait partie de mon univers musical depuis 1996 et l’album « Dol Guldur », excellent soit dit en passant. Hélas, je remarque que depuis quelques années, Silénius use et abuse de ses automatismes de composition et, bien pire, d’une instrumentation inamovible. Alors certes, on pourra me rétorquer qu’il a fait des progrès certains niveau guitare, et qu’il a su intégrer quelques éléments nouveaux, et en modifier d’autres. Tout cela reste très superficiel au niveau musical tout de même, et j’ai franchement du mal à concevoir qu’il faille quatre ans pour pondre un album comme « Oath Bound ». Car même si certains passages, comme sur « Mirdautas Vras », « Beleriand » ou « Land Of The Dead » sont vraiment grandioses, il faut se rendre à l’évidence et avouer que ça sent vraiment le réchauffé…D’un autre côté, Summoning réussit le tour de force de ne jamais paraître dépassé, tant l’entité produit une musique hors du temps et avec ses codes propres. Ce 6e lp ne change donc pas la donne ; s’y côtoient le très moyen et le très bon, comme sur les deux précédents. Mais une fois de plus, les fans, dont je suis, s’y laisseront prendre…

Paroles de l’album

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *