STRINE : Smithereens

smithereens strine

Les allemands de Strine pratiquent un émocore teinté d’influences gothiques, post hardcore et metal. Et ont le même problème que tous les jeunes groupes ; celui du dosage et de l’émulsification. Car on a l’impression que la formation se cherche encore, qu’elle tâtonne. Strine est encombré par cette tendance mélancolique et en fait un peu n’importe quoi, sabotant lui même ses chansons. Et ses velléités mélodiques sont gênées par sa fougue primesautière. Rien qui ne puisse être réparé, bien sûr, mais il y a encore du travail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *