STAPLES, Mavis : You Are Not Alone

MAVIS STAPLES You Are Not Alone album art

Bousculé dès l’enfance par le metal et la culture hip-hop, j’ai découvert la musique de l’âme sur le tard. Au travers des grands de la Stax, j’ai découvert des chansons fortes et sensibles, une autre façon de jouer aux montagnes russes musicales. Bien entendu, la famille Staples faisait partie de cette mine de petits bonheurs. Alors la voir sortir de sa retraite me fait aujourd’hui grand plaisir. Femme de convictions et de combats, au caractère bien trempé et à l’ouverture d’esprit certaine, elle est ici mise à l’honneur par une belle tripotée de bonnes chansons rock, blues, soul, gospel ou plus folk, et par Jeff Tweedy de Wilco. On est bien loin de disques comme « Respect Yourself » ou des albums solo de la dame ; il s’agit plus ici d’une traversée d’époque, par une voix iconique et qui n’a rien perdu de sa superbe. « You Are Not Alone » est une très bonne surprise, un disque qui ne fatigue pas du fait de ses multiples changements d’ambiances, traversé de ré-interprétations qui sonnent comme des classiques immédiats (« Don’t Knock », « Only The Lord Knows », « Wrote A Song For Everyone »). Retour gagnant pour une grande dame !

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Faisant suite aux deux premiers volumes désormais quasi-introuvables ou à des prix complètement déraisonnables, ce troisième volume de Shaolin soul est à la fois inattendu et très attendu. Il faut dire que le concept de ces anthologies est assez alléchant et a l'intelligence de chasser sur deux terrains : celui…
  • 10000
    Lee Fields m'avait vraiment impressionné en 2012 avec son album "Faithful man", riche en soul classique et accrocheuse, rappelant les grandes heures de la Stax. La chanson-titre, imparable, aurait facilement été classée dans mon top 10 de l'année si j'en avais fait un. Alors ce nouvel album, je le guettais…
  • 10000
    Petit bonhomme présentant des traits commun avec James Brown et une carrière exceptionnellement longue, même si émaillée de périodes creuses, Lee Fields revient trois ans après un "My World" avec un disque de soul seventies de haute volée. Comme le précédent, diront les connaisseurs. Mais moi qui n'ai jamais entendu…
  • 10000
    D'Eminem anglais, Ben Drew, alias Plan B, semble vouloir passer à Marvin Gaye blanc. Ici, la soul vintage côtoie le hip-hop de blanc-bec au sein d'un concept-album narrant l'histoire d'un jeune chanteur soul accusé à tort de viol par une fan éconduite. Hum. Un album-concept qui sent le biopic à…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *