SOMEONE STILL LOVES YOU BORIS YELTSIN : The high country

someonestill_highcountry

Vous commencez à me connaître (ou du moins, vous le croyez, gnark gnark gnark), j’aime les choses un peu tordues. Bon, ok, ici, il ne s’agit pas de la musique, mais avouez qu’un nom comme celui-là, c’est pas courant. Ce que je ne conçois pas en revanche, c’est la raison pour laquelle je ne suis pas tombé sur ce quintette du Missouri avant. D’abord parce que quand même, ce nom (oui, je fais une fixette). Et puis aussi parce que, tout bêtement, il sait pondre des bonnes chansons pop. Très bonnes, même. « The high country » est de ces disques qui évoquent l’été, la brise légère dans les cheveux, l’insouciance, la jeunesse, les vacances. Et ça fait du bien. Surtout quand on a repris le boulot. Sinon, ce très et trop court cinquième album (oui, je sais, je suis en dessous de tout) évoque aussi et pas mal un certain Weezer. Un Weezer des débuts, très powerpop, mâtiné de pop indé très américaine, à la Fountains Of Wayne ; on peut franchement trouver pire comme comparaison ! Cet excellent disque est constellé de très bons titres. Prenez un « Step brother city », un « What I won », un « Trevor forever », un « Foreign future » ou un « Song will » pour en être convaincus. Pas de prise de tête, pas de complications inutiles, juste de la pop comme on l’aime !

Paroles de l’album

Site officiel

Someone Still Loves You Boris Yeltsin : Step brother city

Someone Still Loves You Boris Yeltsin : Madeline

Related Posts

  • 10000
    Weezer est, en quelques années, devenu le groupe le plus irrégulier de la planète rock, capable de pondre des titres imparables autant que d'infâmes bouses commerciales. Aujourd'hui, comme pour nous rassurer après des disques très moyens, il nous affirme qu'à la fin, tout ira bien. Tant mieux. Côté musique, c'est…
  • 10000
    Weezer a décidé de rester dans l'actualité. Même pas remis de leur « Hurley », les voilà qui nous envoient une compilation de chutes de studio, faces b et inédits, toutes époques confondues. Heureusement penseront certains, au moins ça ne se concentre pas sur la dernière période. Tant pis diront les autres,…
  • 10000
    L'opportunité de me coltiner un nouvel album de Weezer si tôt après une bouse infâme comme « Raditude » ne m'enchantait guère, je dois bien le reconnaître, même avec une pochette aussi second degré et référentielle. Heureusement, je constate bien vite que le passage chez Epitaph semble avoir donné de nouveau envie…
  • 10000
    Rivers Cuomo n'est plus le songwriter génial de « My Name Is Jonas » ou « Tired Of Sex », ça, tout le monde en a conscience. Il a même tendance à s'enfermer dans une pop variétoche, à opérer une escalade vers le mauvais goût. « Raditude » n'échappera pas à ce constat alarmant. Si l'introductif…
  • 10000
    Ne nous le cachons pas, si Weezer sort globalement toujours des albums corrects, voir bons, il est tout de même en perte de vitesse depuis quelques années. Aujourd'hui, quand Cuomo nous annonce un album « rouge », après un excellent « bleu » et un plutôt très bon « vert », que doit-on comprendre ? Qu'il…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *