SLIM CESSNA AUTO CLUB : The commandments according to SCAC

SCAC_COMMANDMENTS_COVER-1024x1024

Dans le petit monde de l’americana pur jus, le nom de Slim Cessna fait office de saint, sinon de guide spirituel. Il faut dire qu’il traîne son stetson depuis pas mal d’années dans le milieu, accompagné/suivi par son compère Jay Munly et quelques autres gravitant autour d’eux (dont un certain David Eugene Edwards…). Une constellation qui a déjà donné naissance à une relecture de « Pierre et le loup » que je vous recommande chaudement. Alors cette relecture des dix commandements à la sauce (h)illbilly n’en étonnera pas beaucoup. Oh, bien entendu, inutile de s’attendre à une traduction musicale littérale de l’énoncé, ou à des louanges du seigneur. Chez Slim Cessna, le monde n’est pas noir ou blanc, il est gris cendre. Et ce huitième album joue donc très logiquement les équilibristes entre influences country rock classiques et la gothic americana déjà connue et aimée de ses fans. C’est un positionnement qui ne sera pas forcément compris et accepté de suite par le public de SCAC ; je dois avouer préférer les titres les plus sombres. Pourtant, je considère ce nouvel album comme une réussite, un manifeste du savoir-faire d’une scène de Denver toujours aussi douée même après une bonne vingtaine d’années de bons et loyaux services. Mais oui, une dose de souffre en plus ne m’aurait pas dérangé !

Site officiel

Slim Cessna Auto Club : Commandment 4

Related Posts

  • 10000
    Petit à petit, les O'Death s'enfoncent de plus en plus dans la noirceur et le mid-tempo. Ce nouvel album fait un pas de plus vers le côté obscur de la musique. L'orchestration se fait plus lugubre, le rythme s'y ralentit, les cordes s'y installent, la voix y devient encore plus…
  • 10000
    Quatrième album pour Murder By Death, et premier chez Vagrant, qui ne s'est pas trompé en signant ces très talentueux adeptes du country punk. Ce disque fait vraiment le lien entre Nick Cave, Johnny Cash et Sixteen Horsepower. Dès le premier titre, « Comin' Home », gothique en diable, on…
  • 10000
    Je le sais, pourtant, mais je n'ai de cesse de m'en étonner ; le monde regorge de groupes talentueux et pourtant inconnus. Aujourd'hui, Side One Dummy m'apprend que ce groupe américain au nom pour le moins polémique a déjà 4 albums, une poignée d'ep et un live derrière lui, et…
  • 10000
    Peu de chances que vous ayez déjà entendu parler de Palodine, obscur groupe américain proposant une musique au croisement du blues rock, de l'americana et de la folk. Pourtant, si vous avez dans votre discothèque personnelle un disque de fin de carrière de Sixteen Horsepower, ou mieux, de Woven Hand,…
  • 10000
    C'est un nom de groupe bien singulier que celui-ci. Mais en fait, ce groupe américain ne l'a pas inventé : il s'agit du nom d'une série western des années 50-60. Et c'est assez révélateur du genre musical développé ici. Un compromis entre folk rock, rock indé énergique et americana. Ah, et,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *