SKELETAL REMAINS : Devouring mortality

Non, Skeletal Remains n’est pas une autre reformation du passé glorieux du death metal. Mais il aurait pu, car il en a toutes les caractéristiques ; un amour immodéré pour le style direct et sans compromis des années 80 / 90, une imagerie bien rétro, des textes outranciers… Les californiens, qui signent ici leur troisième album, ne boudent cependant pas totalement leur époque ; la vitesse supersonique est émaillée d’effets actuels et d’une production en rapport. Ne croyez pas pourtant que « Devouring mortality » est une somme de brutalité sans vergogne ; si on pense bien fort à Death, Obituary ou Pestilence, ça signifie aussi qu’on y trouve des soli malins et des passages mid-tempo permettant de reprendre son souffle entre deux cavalcades. Le combo, avançant en âge et en expérience, fait de mieux en mieux le partage entre passages rapides et intenses et autres plus techniques et ambiancés, si bien que ce nouvel opus est presque un modèle d’équilibre et de composition. Presque, car parfois les onze titres de ce disque manquent un peu d’accroche derrière des riffs classiques et efficaces mais un peu trop interchangeables. Faut-il pour autant le bouder ? Certainement pas ! « Devouring mortality » reste une belle réussite du death revival nineties. d’autant plus que celui-ci se concentre principalement sur le genre outre-atlantique, pas forcément le plus populaire ni représenté ces dernières années. Alors allez-y, vous avez ma bénédiction !


Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *