SHORE, Howard : Panic Room

howard shore panic

Trente minutes de musique pour un film de près de deux heures, c’est pire que court… De là à penser que Mr Howard est un fainéant ou pire, qu’une partie de la bande originale est passée à la trappe, il y a un pas que je ne franchirai pas, mais tout de même… Howard Shore nous sert ici une partition sombre, faite de cassures rythmiques, de cuivres oppressants et d’effets sonores donnant à l’ensemble un petit côté industriel du meilleur goût. Les sautes d’humeur de l’orchestre restituent bien le petit jeu de cache-cache du film, et les passages plus calmes entretiennent la tension et laissent l’auditeur en état d’attente mêlée d’appréhension. Bon travail, mais peut mieux faire, élève Shore, surtout au niveau durée…

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Pour un troisième volet en forme d’apothéose, Howard Shore a du mettre les bouchées double pour cette ultime b.o. Grandiose, c’est le mot qui vient à l’esprit ici. Bien plus tragique et sombre que ses préquelles, cette partition fait honneur au monumental film de Peter Jackson. Que ce soit avant…
  • 10000
    La bande originale du film le plus attendu de l'année ne l'est pas moins, et monsieur Howard Shore est certainement très conscient du fait que sa carrière peut en prendre un sérieux coup si ce rendez-vous est manqué. Que tout le monde se rassure, c'est une totale réussite, et les…
  • 10000
    Du compositeur de cette bande originale magnifique, j'avoue ne rien connaître. Et pourtant, durant le visionnage du film de Spike Lee, j'ai été frappé par la puissance d'évocation qui se dégageait de la partition de Terence Blanchard. Belle et sombre, ainsi se décline ici sa musique, empruntant autant aux grands…
  • 10000
    Bande originale moderne, percutante et sombre pour ce deuxième volet du héros de Dc Comics, à l'image de la formidable pellicule qui voit s'affronter un homme-chiroptère qui cherche sa place dans un monde en proie au chaos et un Joker qui éclipse tous les autres personnages du film, campé d'une…
  • 10000
    Il fallait bien la collaboration de deux cadors de la musique de film pour illustrer ce splendide film retraçant la genèse du légendaire héros masqué, et ressuscitant une franchise largement enterrée par des choix de réalisateurs plus que discutables, des scénarios indigents et des interprétations minables. Parce que soyons sincères…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *