SEPULTURA : A-lex

sepultura alex

Dure est la vie pour Sepultura. D’abord amputée d’un de ses membres fondateurs, la formation se relève et repart de plus belle. Mais ce même membre décide de pourrir la vie de son ancien groupe en montant un projet assez similaire dans le son, emportant une partie des fans. Enfin c’est la perte d’un autre membre fondateur, et les frangins Cavalera qui s’acoquinent de nouveau dans un projet parallèle, qui met à mal la maison mère en squattant peu ou prou les mêmes plates-bandes. Autant dire que ce « A-lex » est un pari plus que risqué de la part des brésiliens. Creusant toujours plus le mariage thrash – hardcore, lorgnant même méchamment vers le passé death – thrash de deux de ses musiciens, ce 12eme album se place comme un bon disque d’un groupe qui a doucement mais surement basculé dans la catégories des seconds couteaux. A tel point qu’on se prend parfois à penser à… Ektomorf ! C’est le serpent qui se mord la queue ! Pourtant, « A-Lex » a des qualités, et regorge de bons titres, avec parfois un côté mélodique inattendu mais bienvenu. C’est juste qu’au vu du CV du groupe, on serait tenté d’en attendre plus… Il faudra donc se faire une raison ; Sepultura n’est « plus » qu’un bon groupe, la légende est morte avec le départ des frangins Cavalera.

Paroles de l’album

Site officiel

Sepultura : We’ve lost you

Related Posts

  • 10000
    Depuis quelques temps, Sepultura est redescendu d'une division. On a beau rattacher le nom du groupe à son glorieux passé, le rapport musical entre un « Chaos AD » et un « A-Lex » est lointain. Et à vrai dire, ce « Kairos » ne me laisse aucunement songeur ; au mieux, il suivra le chemin…
  • 10000
    Le document ici présent, même si sorti des placards et présenté façon split demo, est un résumé de la sensation d'étouffement et de frustration du désormais célèbre Jason Newsted au sein du géant Metallica. Datées respectivement de 1994 et 1995, les deux démos des groupes parallèles du sieur, d'un côté…
  • 10000
    Après des années de séparation musicale pour des raisons diverses, les frangins Cavalera reviennent ensemble sur le devant de la scène avec "Inflikted", carton annoncé par monsieur Roadrunner. Dès les premières notes de la chanson-titre, on a du mal à croire que cette réunion n'est pas préparée depuis des années…
  • 10000
    Choisir est un exercice difficile. Tenez, prenez ce combo anglais par exemple. Son premier ep débute comme du bon gros stoner des familles. Et puis, paf, un break très pop vient foutre le bazar dans l'esprit déjà embrumé de votre serviteur. Et la chose se reproduit, inlassablement, jusqu'au bout de…
  • 10000
    Max Cavalera est toujours très enthousiaste à propos de ses albums, mais ceux qui le suivent depuis quelques années ont appris à s'en méfier. J'aborde donc cet « Omen » au titre évocateur avec toute la circonspection dont je suis capable. Le premier titre, basique mais efficace, me donne assez raison ;…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *