SCAR OF THE SUN : In flood

SOTS_IF_COVER_CMYK

Scar Of The Sun est un groupe grec qui a été formé à Londres (va comprendre…). Ce qui n’a absolument aucun intérêt concernant la musique qu’il développe sur ce deuxième album, ou si peu. Car si d’anglais, il a une influence majeure et audible, j’ai nommé Paradise Lost, de la Grèce en revanche, à part peut-être la dette, et des patronymes peu discrets, il ne conserve rien. Si on devait citer une seule autre influence, ce serait celle des groupes de stoner modernes, ceux qui le rendent à la fois plus heavy (dans le sens heavy metal) et plus rock. Mélangez les deux, ajoutez un peu d’éléments électro et vous aurez une idée assez précise de ce que peut donner un disque comme « In flood ». Comment ? Je sous-entendrais donc que c’est du réchauffé ? Et bien, il faut reconnaître que cet album ne brille pas par son originalité. Oui, mais voilà : il reste très très bon, et je n ‘hésiterai pas une demi-seconde à le recommander aux fans des anglais précités, et plus particulièrement de la période « Host «  et « Believe in nothing ». J’écarterai juste l’inutile reprise du « Walking in my shoes » de Depeche Mode, moins convaincante que l’original. Mais le reste est franchement valable !

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    L'année 2012 serait-elle celle du retour aux sources pour les gloires d'antan ? Marilyn Manson, Madonna, Paradise Lost semblent en être convaincus. Bon, ok, pour ces derniers, on avait déjà eu quelques indices : durcissement de la ligne depuis quelques années, et tournée-nostalgie de la période "Draconian Times" dernièrement... On…
  • 10000
    Retour annoncé sur des terres plus sombres pour les tristos d'Halifax. Oui, je sais, on nous le joue tous les six mois cet air là, le retour aux sources, l'album qui réconcilie les époques ! Sauf que. Et oui, il fallait que ça arrive, « In Requiem » est l'exception…
  • 10000
    Après être revenus à des guitares plus velues sur le précédent « Symbol Of Life », la formation originaire d’Halifax continue sur sa lancée avec ce dixième album studio. C’est donc au travers d’un metal gothique racé et esthète qu’on retrouve nos cinq gaillards toujours autant en forme. Ce nouvel album remplira…
  • 10000
    La bio du groupe italien nous vend du rêve. Elle nous présente Motus Tenebrae comme un compromis entre Paradise Lost, My Dying Bride et un peu de Type O Negative, le tout avec une personnalité forte. Oh, je n'ai pas à en vouloir à la personne qui a écrit ça,…
  • 10000
    J'avoue avoir un peu décroché de la musique des portugais de Moonspell depuis quelques années. L'impression que le groupe tourne un peu en rond, essaie sans y parvenir de retrouver la fureur et la noirceur d'antan, puis tente l'expérimentation pour retrouver une deuxième jeunesse. Et puis, sans prévenir, le groupe…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *