Say yes ! A tribute to Elliott Smith

say-yes-a-tribute-to-elliott-smith

Adulé des uns, boudé des autres en raison de son goût pour les ambiances dépouillées, Elliott Smith est en tout cas un artiste à part, l’un de ceux qui aura marqué son époque par une sensibilité à fleur de peau et un talent pur pour l’écriture pop…et un destin tragique. Il est donc tout naturel que ce genre de disque sorte aujourd’hui, hier, et demain. Pour autant, les chansons d’Elliott Smith étant terriblement personnelles et marquées de son empreinte vocale qu’il peut être très difficile de les adapter à son propre style. Pourtant, ça reste pour moi l’intérêt essentiel de ce genre d’entreprises ; celui de transformer le matériau d’origine, de le faire plier pour mieux le modeler à sa propre sensibilité. Bien entendu, certains ici sont tombés dans le piège de la facilité, reprenant à l’identique ou presque les titres emblématiques de notre dépressif préféré. Mais d’autres ont heureusement expérimenté un peu plus, et proposent des relectures intéressantes, voir audacieuses. Le panel d’artistes est en lui-même assez étonnant, et on prend plaisir à redécouvrir les magnifiques chansons de M. Smith réarrangées, retouchées, ou juste réinterprétées. Mon âme de fan est un peu choquée de ne pas retrouver l’un de mes titres préférés « Everybody cares, everybody understands », mais je dois dire que la sélection est quand même excellente et que, globalement, ce tribute album tient son rôle d’hommage bien mieux que certains autres. Recommandé !

Related Posts

  • 10000
    Elliott Smith, c'est un peu l'archétype du poète maudit. Drogue, alcool, mal-être, dépression chronique, refus du show-business, inadabtabilité à la société moderne, mort prématurée et tragique ; tout correspond au cahier de charges. Ah, oui, il faut bien entendu y ajouter un talent insolent pour écrire des bijoux pop, sensibles et…
  • 10000
    Elliott Smith nous a quitté depuis quatre ans maintenant, et on en finit plus d'exhumer son cadavre et de l'agiter comme une marionnette pour glaner quelques dollars de plus. Ainsi nous donne-t-on ce "New Moon" en pâture, double-cd bourré d'inédits et de titres rares. Soit 24 titres qui nous replongent…
  • 10000
    L'année dernière, je vous avais présenté ce canadien oeuvrant dans ce qu'il est convenu d'appeler tout simplement la pop. Alors oui, j'avais vu venir un disque de la trempe de « The party », bourré de chansons aux mélodies extrêmement classiques mais d'une classe beatlesienne. On se situe bien toujours en pleine…
  • 10000
    Relativement discret sur la scène pop, le canadien Andy Shauf signe ici son troisième essai, après un « Darker days » beaucoup plus lumineux et rythmé que son titre le laissait penser, et un « Waiting for the sun to leave » qui basculait dans la pop acoustique intimiste. Ce nouvel album se situe…
  • 10000
    Après avoir sorti son premier album à 19 ans, le jeune Avigdor Zahner-Isenberg nous revient avec un deuxième disque toujours très ensoleillé et chargé de pop en droite lignée de celle d'Elliott Smith et des Thrills. Pour son âge, le jeune homme fait preuve d'une maîtrise et d'une efficacité mélodique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *