SAMMATH : Godless Arrogance

digipak4Panel-DW.ai

Résidant en allemagne mais d’origine néerlandaise, le compositeur de Sammath a fondé le groupe de black metal Sammath en 1994 et en est aujourd’hui à son 5e album avec ce « Godless Arrogance », premier opus à sortir sous la bannière de Hammerheart. Aucune surprise, le style pratiqué ici est cru, classique, brutal et un peu téléphoné. Du black à la scandinave, rapide et evil à souhait, avec une patine nineties très marquée. Pour autant, et s’il est très loin d’être l’album du siècle, ce nouvel album du combo a des qualités, et un charme discret mais présent. Ce qui le dessert en revanche, c’est son côté trop intense, son cruel manque de variété et sa production qui manque souvent d’ambition. J’ai souvent pensé à Throne Of Ahaz en écoutant ce disque, et Sammath en partage les sonorités, le manque d’imagination et un certain déficit d’intelligence d’agencement des riffs ; un bon élève, appliqué et représentatif d’une certaine vision du black, mais qui reste et restera probablement un éternel second couteau. Dommage.

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Cinquième album pour les norvégiens de Svartahrid, qui œuvre dans un black metal viking tel qu'on le pratiquait au début des années 90. Thrashy, basique, doté de claviers discrets rehaussant juste ce qu'il faut l'ambiance et d'une voix criarde qui à l'occasion ne rechigne pas à effectuer quelques grunts, le…
  • 10000
    Pasi, ci-devant leader d'Amorphis, est, comme tout créateur qui se respecte, un être complexe. Le style chaloupé et relativement doux de son groupe principal a progressivement fait naître en lui une certaine frustration. C'est de celle-ci qu'est né Ajattara, groupe parallèle avec lequel il sévit depuis quatre albums déjà, et…
  • 10000
    Gros virage pour les norvégiens de Bloodthorn qui, après avoir arpenté des terres plus atmosphériques, voir même symphoniques, reviennent au grand méchant black, haineux et sans compromis. Un choix hors-normes, une progression qui va dans le sens contraire de la logique. Intéressant donc, même si ce genre de transformation va toujours…
  • 10000
    Il faut se rendre à l’évidence, l’âge d’or du viking metal ou du black païen est bel est bien terminé. Pourtant, ça et là, quelques formations particulièrement têtues continuent d’y croire et de perpétuer la tradition. Parmi quelques autres « vieux de la vieille » (Moonsorrow, Enslaved dans une certaine mesure, Borknagar,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *