ROYAL THUNDER : CVI

royal thunder cvi

Ce n’est pas toujours le cas, mais là il faut bien le reconnaître, rarement nom de groupe et pochette d’album n’auront été tant complémentaires pour renseigner le pauvre ignare que je suis sur le contenu de ce « CVI » (soit 106… c’est clair que niveau indices, on repassera de ce côté-là !). Alors donc, on a un nom de groupe assez pompeux qui rappelle les grandes heures du heavy metal permanenté, et une pochette montrant un caveau familial avec un effet fish-eye entourée de fioritures noires. Alors heavy doom ? Presque, heavy stoner ! Royal Thunder nous vient d’Atlanta et a la particularité de compter en ses rangs une chanteuse. Décrit comme un hybride hard rock / stoner / sudiste / prog / psyché / heavy, sa musique est quand même plus simple et intuitive que ce que cette compilation de qualificatifs laisse entendre. Du moins jusqu’à la moitié du disque, représentée par l’épique « Blue ». Après, ça se complique un peu, ça devient plus exploratoire, mais pas au point de ne pas reconnaître le matériau d’origine. On a en tout cas affaire à un bel album, aux ambiances changeantes, avec pour point commun la voix tour à tour tranchante, rauque ou traînante de Mlny Parsonz qui s’avère être un atout de choix. Je n’irai pas, comme le suggère la promo, jusqu’à comparer ça à Mastodon ou Baroness, mais je reconnais avoir vraiment passé un bon moment en compagnie de ce « CVI », et n’hésiterai pas à y retourner !

Paroles de l’album

Site officiel

Royal Thunder : Blue

Related Posts

  • 75
    Les Marseillais de Dagoba sont sur une pente ascendante depuis un bon petit paquet d'années, et font tout pour rester sur le devant de la scène, s'imposant un rythme de croisière, une qualité compositive et une puissance rares. Bon, certes, la recette bouge peu ou pas du tout (ici, un…
    Tags: de, un, à

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.