ROYAL BLOOD : How did we get so dark ?

Rafler la mise pour son premier album, ça n’est pas forcément un bon plan sur la longueur. Royal Blood a sorti un premier opus qui a rendu complètement dingue la sphère rock (y compris Jimmy Page), et a du avoir une pression monstrueuse pour bâtir les titres de cette suite dont tous (y compris moi – oui, je sais, c’est un peu moins classe que Jimmy Page) attendent beaucoup. D’autant plus que la perfide Albion est connue pour vampiriser ses coups de coeur puis les jeter aux orties aussi vite. Quelques temps avant sa sortie, Royal Blood avait lâché « I only lie when I love you » qui ne m’avait pas emballé plus que ça : correct, mais un peu trop classique et pop pour moi. J’ai donc un peu traîné des pieds pour mettre « How did we get so dark ? » sur la platine. Heureusement, c’est une chanson-titre groovy, sexy et musclée qui m’accueille. Même topo avec « Lights out ». Du coup, la descente en gamme de « I only lie… » se ressent moins. Par contre, l’élastique « She’s creepy » ne passe pas. Ce que l’excellent « Look like you know » me fait vite oublier. Musicalement, on peut noter quelques petites évolutions, mais pas de révolution : les influences Queens Of The Stone Age, Supergrass, White Stripes et Arctic Monkeys sont encore bien saillantes, et la prod’ identique. Ce qui est souvent le (bon) calcul pour un second opus ; on réserve les expérimentations et la redéfinition du son pour le troisième. Alors bien sûr que ce disque est à adopter. Même s’il est moins « in your face » que l’éponyme, et que l’effet de surprise est passé, ça reste une bouffée d’air frais rock bourré de feeling !

Site officiel

Paroles de l’album

Royal Blood : Lights out

Related Posts

  • 10000
    Pas besoin d'être nombreux pour foutre un barouf monstre : c'est ce que semble nous dire le duo anglais Royal Blood (au nom forcément plus chargé de sens que si le combo avait été polonais). Rock fiévreux aux grosses influences stoner, les dix titres de cet expéditif premier album éponyme…
  • 10000
    Je dois avouer que les Queens n'ont attiré mon attention que bien tard, peu convaincu que j'étais des défunts Kyuss. Mais je reconnais sans problème que "Lullabies To Paralyze" est un album formidable, et j'ai donc rejoint depuis la horde de fans transis attendant leur livraison de stoner. Et comme…
  • 10000
    Le nouveau Queens prend tout le monde à rebrousse-poil en démarrant par une minute et vingt-deux secondes de douceur acoustique assénées par notre ami Mark Lanegan. Mais rassurez-vous, on retrouve les grattes typiquement stoner dès les deuxième titre, le très réussi « Medication », bien graisseux comme on aime. On…
  • 10000
    Se réclamant autant du stoner que du rock alternatif, les français de 7 Weeks, après deux Ep remarqués, débaroulent aujourd'hui avec un album 10 titres bien musclé sous le bras. Du gras, du lourd, mais du bien chanté et du rythmiquement impeccable, voilà ce que nous propose le groupe de…
  • 10000
    Pour la petite histoire, Captain Americano est à l'origine du premier commentaire sur le site qui n'ait pas été du spam éhonté. Mais ce n'est pas pour ça que je chronique ce premier 7 titres du groupe aujourd'hui. Comme le vieux con que je suis, j'ai mes petites manies :…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *