RIVAL CONSOLES : Howl

rivalconsoles_howl

« Howl » ? Vraiment ? Si hurlement il y a ici, il est glacé, muet, désespéré. Entre electro froide et house de catacombe, Rival Consoles installe au sein de ce troisième album une ambiance intimiste, claustrophobe, voir même inquiétante. De belles nappes ambiant habillent les titres, totalement instrumentaux mais suffisamment diversifiés dans la forme et dans les sonorités pour faire passer la pilule. Difficile d’analyser pleinement ce qui découle de l’écoute de ce disque. On ne peut pas en dire qu’il est follement original, mais il ne s’inspire pourtant que de bribes de la musique de ses congénères pour construire la sienne. On ne peut pas en dire qu’il est soporifique, mais il a facilement tendance à vous plonger dans un état de semi-conscience. Étrange et plus riche qu’il n’y paraît au premier abord, comportant quelques plans exogènes rappelant la pop et le rock, Rival Consoles est une formation à découvrir, qui pourrait bien étonner ceux qui pensent que l’électro ambiant n’a plus rien à leur offrir.

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Monokle, c'est un jeune homme russe dont la musique se situe quelque part entre une electro ambiant froide et quelque chose de beaucoup plus dansant et anodin. Enfin, bien entendu, anodin est un vilain mot, et n'est pas forcément adapté. Car «Rings », deuxième opus du monsieur, n'est pas un album-kleenex.…
  • 10000
    Becoming Real, c'est un dj. Et Becoming Real a fait les premières parties de Mount Kibble, que je ne connais que de nom, SBTRKT, dont le succès critique reste pour moi très surfait, et Salem, dont le premier essai m'a fait faire une jaunisse. Bref, une pub bien contre-productive pour…
  • 10000
    Non mais franchement, qui a besoin d'un film pour faire de la musique de film ? C'est ce qu'a du penser Slow Meadow, autrement dit Matt Kidd, en composant ce premier album. Premier album qui sort chez Hammock, label de Hammock, sortant jusqu'ici uniquement les disques de...Hammock. Ça va ? Ça ne…
  • 10000
    Bon, je sais, je n'ai plus l'avantage de la surprise. Tout le monde le sait maintenant que cet énigmatique « MG » n'est autre que Martin Gore, le compositeur en chef de Depeche Mode. Bien. A présent, que ceux qui attendent une électro-pop accrocheuse rentrent chez eux. Car ce deuxième album solo…
  • 10000
    Sorti en mars et passé totalement inaperçu dans nos terres, tout comme son prédécesseur, le 4e album du projet de l'anglais Jake Lee a pourtant des atouts pour qui s'y penche. Bon, bien sûr, il faut s'y pencher avec prudence, être prévenu de l'endroit où on met les pieds et…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *