RED HOT CHILI PEPPERS : The getaway

the_getaway

1-2, 1-2, test. Oui, ceci est un test. Parce que les américains ne m’arrachent hélas plus que des bâillements gênés depuis plusieurs années. Pourtant, me voici, prêt à me faire soûler à mort. Alors pourquoi ? Masochisme ? Stupidité ? Un peu des deux je pense. Bon. « The getaway », donc, déboule toutes griffes… Ah, ben non. Mid-tempo plan-plan, le titre d’introduction satisfera les moins exigeants. Heureusement, le groovy et tranquille « Dark necessities » rehausse le niveau. Oh, ça reste gentillet, mais il y a un gros mieux. « We turn red » me replonge dans un embarras certain. Plouf. « The longest wave » n’est pas loin derrière. Je m’ennuie. « Goodbye angels » tente de faire renaître l’excitation en ré-insufflant du rythme, et y parvient assez bien. Mais « Sick love » et « Go robot » torpillent rapidement ses efforts. « Feasting on the flowers » est inoffensif, « Detroit » obtient la moyenne, et tout s’enchaîne assez mollement jusqu’au dénouement final. Encore une fois, le groupe sort un disque passable, capitalisant sur une certaine science du funk rock, de la coolitude, une attitude auto-parodique qui ne trompe plus grand-monde. Et ben, c’est pas fameux les gars !

Paroles de l’album

Site officiel

RED HOT CHILI PEPPERS : Dark necessities

Related Posts

  • 10000
    Autant le dire tout de suite, les Red Hot sont déjà un souvenir pour moi. Parce qu'après "Californication", qui avait le mérite de proposer autre chose, le groupe a pour moi décliné jusqu'à disparaître de ma ligne de vue. Et ce "I'm With You", sans être une infâme bouse, ne…
  • 10000
    Ceux qui, comme moi, étaient ressortis enchantés de l'écoute du précédent disque des pois sauteurs, "Californication", en seront pour leur frais. Voilà, c'est dit. Si "By The Way" marche globalement dans les traces de son prédécesseur, il montre un visage encore plus apaisé du groupe. Et l'on serait en droit…
  • 10000
    Eh oui, moi aussi j'ai craqué. Mais bon, en même temps, comment résister ? Trois têtes chercheuses de la musique qui s'unissent sur l'un des labels qui transpire le plus la créativité débridée pour proposer une musique forcément hybride entre hip hop, pop et rock fusion... De quoi donner le tournis…
  • 10000
    A huit ans sonnés, les Lillois de Ace Out ont décidé de frapper un grand coup. Un premier album en tant que cadeau d'anniversaire aux fans qui les suivent depuis leurs débuts assez neo-metal, c'est une délicate attention. Surtout lorsqu'il se pare de telles pépites que ce "Sweet sweat songs…
  • 10000
    Quelques années après sa mort, on en finit plus de chercher les héritiers de Zappa. Quelques mois après leur reformation, on guette les traînées de génie de Faith No More, celles-là même qui génèrent de jeunes pousses prometteuses. Voici aujourd'hui que ces recherchent se croisent et convergent là, sous nos…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *