RED DAWN : Algorithm of destruction

red-dawn-algorithm-of-destruction

Quelque part entre le death technique et le death old school, les Rennais de Red Dawn ont fait le choix de ne pas choisir, et l’assument avec panache sur ce premier album très respectueux d’une (deux en fait) certaine tradition mais assez bien troussé. Le groupe a l’intelligence de ne pas vouloir jouer la surenchère ni dans la rapidité, ni dans la multiplication des plans, ni dans la brutalité. Oh attention, je ne suis pas en train d’affirmer que « Algorithm of destruction » fait dans le mid-tempo pépère ; je dis juste que les gars prennent soin de doser leurs effets. Le riffing incisif, la rythmique gros bras, le solo mélodique et inspiré se conjuguent aux habituelles voix grunt et growl, assez bien réparties (oui, j’ai toujours eu du mal avec les growls très graves). Les titres ne s’étirent pas en longueur, restant dans une moyenne autour de cinq minutes ; assez pour apprécier, pas assez pour lasser. La prod’ est très correcte et ne lèse personne. Bref, un premier essai très sympathique, n’offrant pas de titre inoubliable mais un ensemble compact et homogène qui fait honneur à Red Dawn.

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    L'Italie fait partie de ces pays dont on attend pas forcément des merveilles en rayon metal extrême, mais qui nous surprend une fois de temps en temps avec un groupe vraiment balèze. Et incontestablement, Fleshgod Apocalypse fait partie de ces surprises qui marquent. En 2013, il avait déjà impressionné avec…
  • 10000
    J'aime bien Kataklysm. Ce n'est pas le meilleur groupe death au monde, ni le plus original, et certainement pas le plus médiatisé. Mais voilà, les québecois sont bons à ce qu'ils font. Soit du death metal classique et efficace, assez old school sans être trop marqué, et adoptant quelques tics…
  • 10000
    Même sans les connaître, il faut être con pour ne pas deviner qu'Entrails fait dans le death metal. Ben oui, quoi, ce logo ne vous évoque pas un certain groupe suédois récemment à moitié séparé ? Le genre a d'ailleurs pas mal à voir avec celui des auteurs de « Clandestine » (pour…
  • 10000
    Parce qu'il y aura toujours de la place dans mon cœur pour un bon petit disque de death metal old school, je me devais de jeter une oreille sur ce nouvel et douzième album des suédois d'Unleashed. « Dawn of the nine » met encore une fois la mythologie scandinave à l'honneur.…
  • 10000
    L'annonce de l'arrivée de Nick Holmes, vocaliste de Paradise Lost, au sein du supergroupe de death Bloodbath, a forcément fait grand bruit. Alors ce nouvel album de nos brutes de service est donc un passage obligé pour tout amateur de metal extrême, autant par respect et admiration pour les deux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *