RAMMSTEIN : Rosenrot

rammstein_rosenrot

Nos allemands préférés tiennent vraiment un rythme infernal depuis quelques temps. « Reise, Reise » pas encore oublié, ils nous livrent ce « Rosenrot », au très beau layout, directement en rapport avec le titre de son prédécesseur. La musique n’a, comme on pouvait s’y attendre, que peu évolué. On retrouve ce son, ces riffs et cette voix si particulière qui font le succès du groupe. Sensiblement plus froid, plus brut que « Reise », bien qu’empruntant parfois des voies plus pop (voir l’étonnante présence de Sharleen Spiteri de Texas sur la ballade momolle « Stirb Nicht Vor Mir », ou la vraiment chiante « Ein Lied » en fin de parcours), ce nouvel album semble être un album de transition, annonciateur d’une remise en question prochaine, qui semble inévitable pour éviter aux teutons de tourner en rond. Vous l’aurez compris, « Rosenrot » est un album en demi-teinte, où Rammstein assure le minimum syndical, sans trop se mouiller. Histoire de ne pas montrer à ses fans qu’il est au bord de l’implosion, avec son guitariste expatrié aux États-Unis, les relations de loin en loin entre ses membres, et les projets parallèles débilos (Los Los, même si le doute plane) qui font craindre le pire ? On attend donc un nouvel album du combo sous forme de retour en grâce avec impatience !

Paroles de l’album

Site officiel

Rammstein : Rosenrot

Rammstein : Benzin

Rammstein : Mann gegen mann

Related Posts

  • 10000
    Rammstein est un bon groupe, mais un groupe inégal, et ce depuis ses débuts. Capable du meilleur comme du pire, on ne sait jamais à quoi s'attendre de la part des allemands. Si « Mutter » et « Reise, Reise » m'avaient séduit, « Rosenrot » m'avait sacrément refroidi. « Liebe Ist Fur Alle Da » se situe…
  • 10000
    Après le terrassant « Mutter », nos allemands préférés avaient le vent en poupe, les projos braqués sur eux et plutôt intérêt à réussir un autre coup d'éclat, puisque des milliers de fans mécontents, ça n'est jamais très bon pour la suite d'une carrière. Et ça, Rammstein l'a bien compris…
  • 10000
    Oomph! a eu beau faire, son heavy indus goth a toujours eu du mal à passer les frontières de son Allemagne natale. C'est ce qu'on a qualifié d'«effet Rammstein»; lorsqu'une contrée surtout connue pour ses formations de heavy metal, d'électro goth ou de fête de la bière, avance un pion…
  • 10000
    Une troupe de pignoufs du metal ont décidé de reprendre des « classiques » du mauvais goût latino en donnant vie à un Rammstein chicano. Non, vous n’hallucinez pas, tout est vrai, et étant donné ma grande déviance, mon goût exagéré pour les reprises, c’était forcément un boulot pour moi que de…
  • 10000
    On le sait, Rammstein traverse depuis quelques mois une crise sérieuse. Il n'y a qu'à écouter le très moyen « Rosenrot » pour s'en convaincre. Pas étonnant donc que Richard Kruspe se soit expatrié aux USA pour prendre du recul et faire le point. Bien sûr, le voir aujourd'hui revenir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *