RADKEY : Delicious rock noise

radkey-delicious-rock-noise

Pas une nouveauté à proprement parler, puisqu’il était déjà sorti dans une relative confidentialité sur un autre label et sous un autre titre (« Dark black make-up »), « Delicious rock noise » est tout de même un cas intéressant. D’abord, il s’agit d’un premier album d’un groupe garage-punk. Vous pouvez y aller, je pense que les rééditions du premier album d’un groupe de ce genre (à peine sorti s’entend) se comptent sur les doigts d’une main chaque année ; autant dire donc que la qualité est au rendez-vous. Ensuite, il s’agit d’un trio de frangins, du Missouri, afro-américains. Bah oui, c’est pas banal. Radkey a choisi le punk rock côté sombre et sauvage. On est très loin du punk à roulettes. D’entrée de jeu, on est frappés par la voix de Dee Radke. Et puis, en consultant le site du groupe, on a la preuve de ce qu’on pensait tout bas ; l’un des membres de la fratrie porte un beau t-shirt Danzig : la filiation est évidente. Mais Radkey ne doit surtout pas être réduit à ça ; le trio donne sur ce premier album (augmenté de deux bonus tracks pour l’occasion) une leçon de punk rock, et de rock en général. Les titres sont variés, accrocheurs, fun et propres. Radkey n’éprouve pas le besoin d’être débraillé ou de jouer la surenchère pour vous envoyer au tapis. Des titres plus mid-tempo amènent une autre perspective, et au sortir des 15 titres de ce « Delicious rock noise », on est irrémédiablement conquis par la richesse et le talent de ces gars, dont on entendra encore parler, j’espère assez vite d’ailleurs.

Paroles de l’album

Site officiel

Radkey : Love spills

Radkey : Glore

Related Posts

  • 10000
    Un titre sympa, une pochette à la fois énigmatique et très révélatrice, puisqu'on y dénote des influences garage et psyché, il n'en faut parfois pas plus pour avoir envie de découvrir un disque. The Ukiah Drag, donc, est un groupe floridien qui sort ici son premier album, soit sept titres…
  • 10000
    Duo féminin venu du pays de l'autre poutine, The Pack A.D. joue depuis 10 ans un garage rock très punky. Et n'a pas chômé depuis 2006, car « Positive thinking » est le sixième album du groupe. Ce côté stakhanoviste accolé au genre pratiqué pourrait laisser croire que « Positive thinking » a été…
  • 10000
    Mrs Magician n'a en fait pas grand-chose d'une demoiselle. En revanche, son côté magique frappe dès le premier titre de ce deuxième album. « Phantoms », son riff imparable, son ambiance très The Coral, sa durée parfaite (3mn20, ni trop, ni trop peu) sont une introduction parfaite à l'univers garage pop psyché…
  • 10000
    Quelque part entre le premier album des Horrors et un The Coral passablement énervé, les anglais de The Wytches dynamitent leurs influences pop, psyché, garage et folk avec une bonne bouffée d'attitude et de sonorités punk. Et ça donne un premier album forcément explosif, intense et vraiment, vraiment très bien…
  • 10000
    Le rock coule dans les veines des quatre de Poncharello. Crade, graisseux, groovy, massif, il suinte presque à travers la prison de plastique qui retient les six titres de ce deuxième ep. Encore plus réussie que son aînée, cette galette voit le groupe conjuguer rock garage, punk, stoner et hard…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *