PVRIS : White noise

pvris-wn

Bon, même s’il y a de la matière, même si c’est souvent bien foutu, ça commence à devenir gênant de découvrir tous les quatre matins une nouvelle artiste qui marche plus ou moins délicatement sur les plates-bandes de Florence And The Machine, mixant l’electro pop, le rock et les genres plus modernes et tout-public avec une certaine emphase. Alors oui, ok, Pvris était encore bien loin de tout ça il y a quelques mois, lui qui a débuté comme un bon gros groupe de metalcore. Et oui, ce disque qui ressort aujourd’hui dans une version deluxe est initialement sorti en 2014. Quelques riffs un peu plus velus subsistent ici et là, mais l’ensemble reste très écoutable pour les auditeurs à qui le gros rock fait peur. Et d’ailleurs, ce disque est plutôt recommandable. Ses titres ont tous ce petit quelque chose qui les rend agréables à écouter, même si aucun n’est vraiment inoubliable. Au final, « White noise » est un bon album mais qui manque de profondeur, visant clairement le plaisir immédiat avec des moyens modernes et une musicalité à la temporalité qu’on pressent très limitée. Avis aux amateurs.

Paroles de l’album

Site officiel

Pvris : White noise

Related Posts

  • 10000
    Poliça est une formation portée aux nues depuis quelques années par la presse musicale indie, et probablement à juste titre. C'est d'ailleurs pour ça que je me décide enfin à en découvrir un album. Alors bien sûr, je ne suis du coup pas armé pour juger de l'évolution du groupe.…
  • 10000
    S'il est bien un genre musical en vogue ces dernières années, c'est bien l'electro-pop. Chaque mois, on voit débarquer de nouvelles formations, des plus mièvres au plus musclées, cannibalisant les rythmiques dansantes et les claviers en tout genre. Aujourd'hui, on se penche sur le trio de Sydney, qui fricote volontiers…
  • 10000
    Le premier album de ces américains pose une fois de plus la question cruciale du positionnement du single. Ici, « Better strange », le single, est placé au tout début d'album. Ce qui peut être considéré comme une très bonne idée, puisqu'il est imparable, mais qui peut tout aussi bien jouer en…
  • 10000
    J'avais quitté Florence en 2012, me disant qu'elle ne pourrait continuer dans la voie d'une pop indé clinquante et mélancolique, ayant été au bout de ce qui était possible. Je la retrouve aujourd'hui avec, effectivement, d'autres inspirations et aspirations. On retrouve dans ce troisième album ce qui a fait le…
  • 10000
    Deuxième album pour le phénomène Florence And The Machine. Pour ceux qui ne connaîtraient pas, c'est simple ; prenez une vocaliste à la voix claire et puissante, des compos pop indé, des chœurs généreux, une ambiance mélancolique, plein de synthés, des influences électro, soul et cold wave, une production en…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *