PARALLEL WORLDS / SELF OSCILLATE : World adapter

worldadapter

Micro-mélodies, bruitages et plages ambient ; je ne sais pas d’où viennent ces gens, ce qu’ils veulent ou ce qu’ils ont fait avant, mais leur musique m’évoque un Bola moins brut, un Autechre avec plus d’humanité. Pas la musique la plus désagréable qui soit pendant la digestion, au passage. On entre avec ce « World adapter » dans un univers sous-terrain, une grotte aux parois mouvantes et scintillantes, un monde irréel et poétique où les objets ont leur vie propre. Oui, je sais, tout ça vous paraît bien abstrait. C’est pourtant ce qu’évoquent les 10 titres de cet album énigmatique et passionnant, à recommander aux amateurs de voyages électroniques planants au goût exotique. Je n’en dirai d’ailleurs pas plus, de peur de gâcher le plaisir aux explorateurs par mes descriptions vaines !

Site officiel (Parallel Worlds)

Site officiel (Self Oscillate)

Related Posts

  • 10000
    Pionnier et pierre angulaire du genre auto-proclamé intelligent dance music, Autechre (qui contrairement à ce que la sonorité que son patronyme pourrait laisser penser, n'est pas allemand mais anglais) accouche avec cet « Incunabula » d'une première œuvre originale et ô combien influente. Pratiquant une électronica étrange et robotique peuplée de micro-mélodies…
  • 10000
    M'étant déjà frotté à la musique du vénézuélien Arca en 2014, je savais déjà ce que j'allais trouver, ou plutôt ce que je n'allais pas trouver sur ce deuxième opus ; de la linéarité, de la facilité, de l 'ennui. Enfin, sauf si cet extraterrestre a décidé de changer complètement son fusil…
  • 10000
    Ah, la scène electro italienne ! Elle est tellement, euh, ben, elle est... En fait je sais pas ; parce qu'à part les excellents Bloody Beetroots et Eiffel 65 (c'te gloire nationale...), je n'y connais rien. Alors l'occasion de découvrir (peut-être) avec Aucan une formation vraiment intéressante, je ne peux pas lui…
  • 10000
    En 2005, je tombe sur « One day at home » complètement par hasard. Le disque me plaît bien, tant d'ailleurs que je le note sur ma liste d'achat. Puis, mû par d'autres envies, ému par d'autres sonorités, je délaisse le parisien. Dix ans plus tard, voici que je retombe dessus ; j'y…
  • 10000
    Certaines personnes ont un sens de l'à-propos assez impressionnant. D'autres, moins. Anton Kaldal Ágústsson est soit bourré d'humour, soit dans la deuxième catégorie. Son bébé, Tonik Ensemble, porte assez mal son nom. Entre electronica, ambient, house, electro-pop, trip hop et pop indé, celui-ci navigue en eaux calmes, loin des geysers…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *