PAPA ROACH : Lovehatetragedy

papa roach lovehate

Après un premier essai couronné de succès, (Ja)Coby et ses comparses remettent le couvert pour un album plus axé rock que neo metal. A croire que l’étiquette musicale a acquis une connotation péjorative et est aujourd’hui plus un fardeau qu’une garantie de rentrées d’argent et de reconnaissance artistique. La rançon de la gloire… Cette nouvelle orientation permet au chanteur de nous faire profiter de l’étendue de son registre vocal (très correct sans être exceptionnel), et au groupe de mettre encore plus l’accent sur les mélodies. Et d’en profiter pour gommer les influences heavy metal un peu trop évidentes du premier opus, même si elles participaient certainement de l’adhésion du public à leur cause. Un changement dans la continuité, une révolution en douceur qui ne choque pas puisque le combo reste à la fois rock et metal, en prenant presque le meilleur des deux mondes. Tout cela contribue à créer un disque bigarré et moins rentre-dedans mais vraiment agréable qui réussira le difficile pari de plaire aux fans de « Infest » et aux autres.

Paroles de l’album

Site officiel

Papa Roach : She loves me not

Papa Roach : Time and time again

Related Posts

  • 95
    Après le semi-échec de "Lovehatetragedy", album pourtant bon mais s'aventurant en dehors du giron neo metal, puisqu'y incluant un peu plus de rock que de raison aux yeux des puristes, on pensait que Papa Roach, subissant une certaine pression de la part de sa maison de disques, reviendrait à des…
    Tags: de, plus, un, papa, roach, à
  • 84
    Après le New York hardcore, Full Blown Chaos nous fait le coup du New York metalcore. Brutale et sans compromis, la musique de ce premier album s'adresse directement aux plus durs d'entre vous. Car malgré une pointe de mélodie par-ci par-là, les treize titres de ce premier opus sentent la…
    Tags: de, à, un, plus
  • 83
    J'ai connu les australiens d'Alchemist grâce à monsieur Relapse records qui en 2003 m'a gentiment envoyé leur cinquième album, "Austral Alien". Un disque qui à l'époque m'avait fait forte impression, et où j'avais pu découvrir une formation expérimentée, sûre d'elle, aventureuse et à la personnalité hors du commun. Quatre ans…
    Tags: de, un, à, plus, metal
  • 82
    J'étais de ceux que « In Rainbows » a déçu. Trop propret, trop facile, comme si une certaine convenance musicale de la part du groupe devait contrebalancer l'audace commerciale, le doigt d'honneur tendu nonchalamment aux majors et à leur modèle économique en fin de vie. Ok, c'est bien beau les idées, mais…
    Tags: de, plus, un
  • 82
    Les Marseillais de Dagoba sont sur une pente ascendante depuis un bon petit paquet d'années, et font tout pour rester sur le devant de la scène, s'imposant un rythme de croisière, une qualité compositive et une puissance rares. Bon, certes, la recette bouge peu ou pas du tout (ici, un…
    Tags: de, un, à

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *