Oren LAVIE : Bedroom crimes

Troisième album pour l’israélien Oren Lavie, qui risque, grâce au premier single de cet album, de ne plus rester longtemps un inconnu sur nos terres. En effet, « Did you really say no » se paie le luxe d’embaucher Vanessa Paradis comme guest de rêve. Pas que je sois spécialement fan de la blonde, mais il faut bien reconnaître que sa voix de femme-enfant sied parfaitement à la ritournelle douce-amère que nous propose le dramaturge. Ah, et puis, c’est aussi un très bon titre, accessoirement. Et lorsque « Brething fine » enchaîne, je découvre (honte sur moi, je ne connaissais pas l’artiste) que c’est l’ensemble de ce disque qui est taillé dans cette soie qui habille les belles suites de cinéma. Oui, « Bedroom crimes » a la classe. La voix grave de crooner d’Oren se pose délicatement sur des chansons habillés d’une instrumentation soignée et soyeuse d’un classicisme légèrement suranné. « Bedroom crimes » est un disque hors du temps, oscillant entre mélancolie et douceur, entre jazz et pop, avec le charme d’un Leonard Cohen. Sensible et fin, un disque aux qualités rares !

Site officiel

Oren Lavie : Did you really say no

Related Posts

  • 10000
    En 2012, l'album éponyme de Timothée Régnier alias Rover m'a cueilli, tout simplement, avec sa pop aérienne et rêveuse autant que délicatement mélancolique et froide. « Let it glow » devait donc être une confirmation du talent du jeune homme. De prime abord, la pochette kitchissime de ce nouvel opus du bonhomme…
  • 10000
    C'est en 1996 qu'apparaît sur une scène trip-hop alors en plein essor une voie extraterrestre, entre le style suscité et le dandysme tranquille d'un jazz option crooner. Cette voix venue d'ailleurs, c'est celle de Jay-Jay Johanson, suédois blond décoloré comme le blé transgénique et au physique de crevette. Et à…
  • 10000
    J'ai découvert Gonzales sur le tard, à l'occasion de son troisième album « Presidential Suite ». Et j'ai depuis suivi le bonhomme, autant dans les remixes (certes moyens mais amusants) de ce même album, que dans ses pièces à la Satie. Gonzales est, on le sait, hautement versatile dans ses…
  • 10000
    Un vieux crooner veut se remettre au goût du jour et nous propose un album de reprises de tubes de la musique du diable à sa sauce. Pff...C'est devenu d'un banal...Tom Jones, Pat Boone, ça vous dit quelque chose ? Alors, quelle est la valeur ajoutée de cette rondelle ?…
  • 10000
    Deux ans après un Poison en demi-teinte, le fringuant Jay-Jay nous revient transformé avec un "Antenna" plein de promesses. Pourtant, on commence par craindre le pire : le crooner s'est associé à des pontes de l'électronica (Funkstorung pour ne pas les nommer) pour opérer sa mue. Et ce n'est pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *