ORDOG : The grand wall

Alors celui-ci, il faut se lever tôt pour mettre la main dessus. Sorti en catimini en fin d’année 2016 à très peu d’exemplaires sur un label discret, ce cinquième album mérite pourtant un tout autre sort. Il propose en effet un funeral death doom très respectueux de la tradition, mais aussi très bien troussé. Ça commence d’ailleurs très fort avec un « Open the doors to red » emphatique. « Sundered » se montre un poil moins percutante, se contentant de marcher dans les clous. Heureusement, le riff de « In the looming bitterness » s’avère beaucoup plus convainquant, et le titre prend une ampleur bienvenue en fin de parcours. « The perfect cut » renoue avec une certaine majesté, et ça fait du bien, tout en conservant une lourdeur et un tranchant typiques. « Wings in water » manque cruellement de cet équilibre entre violence et noirceur dépressive. Enfin, le morceau-titre clôt l’album de la meilleure des façons, en apothéose, introduisant au passage un chant clair et un autre plus hurlé qui donnent une épaisseur et une dimension inédites et passionnantes à la musique des finlandais. Allez, ne restez pas au pied du mur, je vous fait la courte !

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Tomb Of Finland, comme dirait mon fils, c'est des gentils qui font de la musique de méchant. Regardez cette pochette. Oui, ça sent le doom death à plein nez. Et même que ça en est. Et en plus, le groupe nous fournit un petit indice sur son origine géographique. Et…
  • 10000
    "Hope" ? "Hope" ? Non, mais c'est bien de Swallow The Sun qu'on parle là ? Parce que si c'est le cas, j'avoue que ça me fait un peu peur. Bon, à l'écoute du premier titre, je me demande si ce n'est pas un trait d'esprit. Et à l'arrivée du…
  • 10000
    Le metal extrême scandinave n'est pas vraiment un genre en voie de disparition, de nouveaux groupes apparaissent tous les jours, et on a de plus en plus de mal à dénicher le groupe valable parmi les dizaines de formations de seconde zone. Les Finlandais de Ghost Brigade, eux, se sont…
  • 10000
    Une fois de temps en temps, un disque atterrit dans mon lecteur, sans que je sache d'où il vient, ce que c'est et pourquoi il est là. J'applique alors une technique que j'ai appris de vieux sages, qui l'avaient appris d'autres avant eux ; j'envoie le bousin. Et là, dès…
  • 10000
    Le métal espagnol n'a jamais été très en vue. C'est bien simple, comme ça, de mémoire, pas un nom ne me vient à l'esprit. Nahemah, quintette ibère nourri au rock et au metal, en a conscience et, fort de ce constat, a donné le meilleur de lui-même pour que ce…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *