OOMPH!: Warheit Oder Pflicht

oomph warheit

Oomph! a eu beau faire, son heavy indus goth a toujours eu du mal à passer les frontières de son Allemagne natale. C’est ce qu’on a qualifié d’«effet Rammstein»; lorsqu’une contrée surtout connue pour ses formations de heavy metal, d’électro goth ou de fête de la bière, avance un pion monstrueux sur l’échiquier du metal musclé chanté en Allemand et que, grâce à ce succès, des tas de groupes arrivent derrière, on a tendance à les traiter de vils suiveurs. C’est vrai quoi, pourquoi on en avait pas entendu parler avant, de ces Oomph!, Megaherz et autres Hate Squad (même si ces derniers ont choisi l’anglais)? Et pourtant. Ceci est le 8eme album de la carrière des Allemands, commencée en 1991, donc avant la sortie du premier Rammstein. Voilà donc pour les mauvaises langues. A part ça, Oomph pratique un style beaucoup plus «classique» que ses cousins, même si la voix de Dero prend quelquefois des intonations martiales, et que les deux formations partagent quelques influences. Plus classique mais d’une qualité certaine, ce « Warheit Oder Pflicht » sait jouer sur différents tableaux pour mieux attraper l’auditeur dans ses filets. Et c’est chose faite sans mal avec un album dont on attendait pas autant de variété et d’efficacité.

Paroles de l’album

Site officiel

Oomph : Augen auf

Related Posts

  • 82
    Les Marseillais de Dagoba sont sur une pente ascendante depuis un bon petit paquet d'années, et font tout pour rester sur le devant de la scène, s'imposant un rythme de croisière, une qualité compositive et une puissance rares. Bon, certes, la recette bouge peu ou pas du tout (ici, un…
    Tags: de, un, à
  • 80
    No Good Men, ce sont d'abord trois frangins qui partagent la même passion pour le punk rock mélodique. Un beau jour de 2001, ils décident d'unir leurs forces pour former un groupe dévolu à leur genre musical préféré. Après un léger remaniement de personnel (exit un frangin et bonjour un…
    Tags: un, de, c'est
  • 80
    Je n'ai pas eu l'occasion d'écouter le premier album de ce projet aux allures de carton annoncé. Pourtant, le CV des participants est assez alléchant ; Jamey Masta d'Hatebreed, et surtout Kirk Windstein (Down, Crowbar). J'avoue que ce nom seul aurait suffi à aiguiser ma curiosité, tant je me retrouve…
    Tags: de, à, on
  • 79
    Il y a des jours comme ça. Où on se lève, sort de chez soi, et sur le chemin, on se retrouve nez à papier avec un billet de 50 € (qu’on décide derechef de réinvestir dans la matière première – non, pas la bière, ivrognes ! La musique, bien…
    Tags: de, on, à
  • 79
    Totalement perdu de vue après un premier album éponyme inégal mais plutôt très sympathique, entre rock et chanson, Elista s'invite à nouveau sur ma platine à l'occasion de ce nouvel (et troisième) opus, « L'amour, la guerre et l'imbécile ». « La part de toi » trace le chemin d'une pop à la française,…
    Tags: de, à, on, un

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *