OL KAINRY : Au-delà des apparences

ol kainry au dela

Avis à la population : l’album tant attendu de notre Ol’ Kainry hexagonal est une bombe, une somme assez hallucinante de très bons morceaux, un enchevêtrement savant de phrasés et de sons confinant à la perfection. Ça faisait bien longtemps que j’attendais un tel album en France, histoire de montrer qu’on a pas besoin d’être américain et d’avoir 50 producteurs et featurings pour avoir des qualités. Loin des balbutiements des débuts, des vains espoirs et de la rébellion et l’indolence systématique d’une jeunesse en manque de limites et de repères, Ol’ Kainry nous propose un constat dur mais juste de la vie telle qu’elle est. Il n’est ni hardcore ni lover. Il ne cherche pas à se cacher derrière le masque de la caillera implacable et insensible, et n’hésite pas à égratigner les idées reçues ou à explorer de nouveaux territoires en matière de lyrics. Ainsi « Frédéric » nous donne le point de vue d’un jeune garçon confronté à la séparation de ses parents, « Pourquoi j’ai tiré » traite du constat d’échec fait par un gosse de cité qui a fini par « appuyer sur la gâchette » pour se faire respecter. « Au-delà des apparences » nous amuse et nous attriste, nous agace et nous rassemble, pour tout dire nous ressemble. Une étoile du rap est née, la nouvelle donne est un jeu gagnant.

Site officiel

Ol Kainry : Frédéric

Related Posts

  • 88
    Les Marseillais de Dagoba sont sur une pente ascendante depuis un bon petit paquet d'années, et font tout pour rester sur le devant de la scène, s'imposant un rythme de croisière, une qualité compositive et une puissance rares. Bon, certes, la recette bouge peu ou pas du tout (ici, un…
    Tags: de, un, à
  • 85
    Avant tout, je me permettrais de placer un mot sur le film de Del Toro, n'ayant plus je le pense à convaincre que ceux qui ne l'ont pas visionné. D'une beauté sauvage, d'une poésie simple et touchante, empreinte de noirceur, parfois crue, dure et tragique, « Le Labyrinthe de Pan…
    Tags: de, un, à
  • 81
    Après le New York hardcore, Full Blown Chaos nous fait le coup du New York metalcore. Brutale et sans compromis, la musique de ce premier album s'adresse directement aux plus durs d'entre vous. Car malgré une pointe de mélodie par-ci par-là, les treize titres de ce premier opus sentent la…
    Tags: de, à, un
  • 80
    Bonjour les enfants. Aujourd'hui notre grand voyage au travers de la musique énervée du vingt-et-unième siècle nous amène du côté de New York, faire connaissance avec le répertoire d'un groupe culte de hardcore dont le petit nom chatoyant est Warzone. Groupe centré autour du personnage de Raymond Barbieri, ayant œuvré…
    Tags: de, à, un
  • 80
    Mes p'tits gars de Yog ont eu un parcours à l'image de leur musique avant de sortir ce premier album. Brutal et chaotique. Formation, split, reformation, changement de direction, changements de line-up, ça sent la prise de bec tout ça. Pas étonnant donc que, lâchés dans le studio mécanique à…
    Tags: de, à, un

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *