OL KAINRY : Au-delà des apparences

ol kainry au dela

Avis à la population : l’album tant attendu de notre Ol’ Kainry hexagonal est une bombe, une somme assez hallucinante de très bons morceaux, un enchevêtrement savant de phrasés et de sons confinant à la perfection. Ça faisait bien longtemps que j’attendais un tel album en France, histoire de montrer qu’on a pas besoin d’être américain et d’avoir 50 producteurs et featurings pour avoir des qualités. Loin des balbutiements des débuts, des vains espoirs et de la rébellion et l’indolence systématique d’une jeunesse en manque de limites et de repères, Ol’ Kainry nous propose un constat dur mais juste de la vie telle qu’elle est. Il n’est ni hardcore ni lover. Il ne cherche pas à se cacher derrière le masque de la caillera implacable et insensible, et n’hésite pas à égratigner les idées reçues ou à explorer de nouveaux territoires en matière de lyrics. Ainsi « Frédéric » nous donne le point de vue d’un jeune garçon confronté à la séparation de ses parents, « Pourquoi j’ai tiré » traite du constat d’échec fait par un gosse de cité qui a fini par « appuyer sur la gâchette » pour se faire respecter. « Au-delà des apparences » nous amuse et nous attriste, nous agace et nous rassemble, pour tout dire nous ressemble. Une étoile du rap est née, la nouvelle donne est un jeu gagnant.

Site officiel

Ol Kainry : Frédéric

<