O.B.F. : Signz

C’est paradoxal : j’ai vraiment du mal avec le reggae la plupart du temps, mais le dub, ça passe. C’est pour ça que vous assistez ébahis à l’atterrissage du nouvel album du sound system de Haute Savoie (ouais ma gueule!) sur ces pages aujourd’hui. Il faut dire aussi que le duo, outre le fait d’être de sacrés bosseurs, des bêtes de scène, et d’avoir réuni ici un très joli casting (Tippa Irie, Biga*Ranx, Pupa jim, Sr Wilson, Aza Lineage, Shanti D, Belen Natali, Daddy Freddy, Junior Roy, Nazamba, Charlie P, Irah, Killa P, Jah Mason), s’illustre souvent par ses productions plutôt sombres, ce qui me parle beaucoup plus. Ce disque, le deuxième du collectif, va puiser dans leurs multiples influences et élargit encore leur horizon, en incluant des influences plus electro et une coloration plus universelle. De fait, fan et connaisseur ou pas du dub, on peut parvenir à déchiffrer les “Signz” sans se prendre la tête ; ce disque ratisse assez large, les multiples vocalistes viennent apporter encore plus de diversité, bref on ne s’ennuie pas et on ne tourne jamais en rond, et ce même si les riddims se ressemblent d’un titre à l’autre (ce qui est un peu inévitable dans le genre). Universaliste, bourré jusqu’à la garde (1h12 de musique, c’est quand même royal), “Signz” a vraiment tout pour être LA sortie dub de l’année. Je ne vais pas vous citer mes titres préférés, parce que je trouve que chacun a son charme et sa couleur, et que l’ensemble forme un patchwork unique et délicieux des sous-genres de la grande famille reggae. Mais je vous encourage, initiés ou pas, à vous plonger dans ce bain à remous rafraîchissant.

Instagram

Facebook

Related Posts

  • 10000
    Attendus au tournant après un premier album très réussi, les français d'Ez3kiel continuent leur route en mixant dub, electro, reggae, rock et hip hop sur ce « Barbary » d'anthologie, entourés d'invités inattendus (une ex Zap Mama, les belges de DAUU, et surtout Angelo Moore de Fishbone) et apportant toujours plus d'attention…
  • 10000
    Emblématique d'une scène électro 90's en pleine explosion créative et médiatique, le britannique Asian Dub Foundation, désormais 22 ans d'âge, vient nous faire savoir qu'il est toujours d'attaque avec ce neuvième album dont le titre fait un clin d'oeil appuyé au précédent (« Signal to noise », 2013). Le groupe, qui n'a…
  • 10000
    Mr Lif n'est pas ce qu'on peut appeler un « gros client » du rap game us, mais il a tout de même acquis ses lettres de noblesse à travers l'écurie Def Jux avant, comme beaucoup, de se montrer beaucoup moins présent, jusqu'à ce qu'on le croie perdu pour la cause. Et…
  • 10000
    Ah, je connais une Mme Ardisson qui doit l'avoir mauvaise ! Pour des fous de reprises comme elle et votre serviteur, un tel objet suscite immanquablement crainte et excitation. Excitation car l'idée est vraiment alléchante, crainte qu'un tel projet soit juste une opération bassement mercantile et traitée avec peu de…
  • 10000
      Les rois du skacore sont de retour pour un huitième album en forme de mise au point. Ah oui ? Juste une mise au point ? Non, parlons plutôt de chef d'oeuvre. Tout simplement. Les Bostoniens n'en sont pas à leur coup d'essai, certes, mais ces derniers temps ils…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *