NOUVELLE VAGUE : Curiosities

Olivier Libaux et Marc Collin ont semble-t-il comme moi une certaine obsession pour les reprises foutraques. Et il faut bien le dire, la plupart de leurs efforts discographiques contenaient quelques pépites. Ce « nouveau » disque n’en est pas vraiment un. Il s’agit en fait d’une collection de titres produits entre 2004 et 2009 et qui n’ont jamais eu l’occasion de rencontrer leur public. Pourquoi ? On peut se le demander. Certes, les 12 titres ici présents ne font pas vraiment d’effort de « vulgarisation », chacun s’avérant assez barré et particulier, à sa façon. A commencer par un « Sweet dreams » (Eurythmics) qui ne choisit pas entre feeling reggae pop et autre chose, de difficilement descriptible. Puis arrive la soul-pop-r&b « My girl » qui, je dois bien l’avouer, me fait un peu saigner des oreilles (c’est l’un de mes titres préférés de Madness, et son traitement ne lui fait selon moi pas honneur). Suivent des réinterprétations diverses avec des résultats divers, mais toujours cette volonté chevillée au corps de dynamiter les conventions et les attentes de ce type d’exercice. Et rien que pour ça, on ne peut qu’aimer Nouvelle Vague. Mais en décortiquant le choix des titres, on se dit que c’est un disque à réserver aux connaisseurs. Et l’interprétation manque d’accroche de façon générale. Ce qui ne m’empêche pas d’avoir mes chouchous : « Nowhere girl » (B-Movie), « Under the flag » (Fad Gadget), « Blank generation » (Richard Hell) et enfin « Ghost rider » (Suicide). Bref, « Curiosities » porte bien son nom ; ne vous attendez pas à autre chose, et vous ne serez aucunement déçus !

Facebook

Site officiel

Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *